10 astuces pour bien faire son marché

10 astuces pour bien faire son marché

Bonjour à tous et toutes,

J’avais envie ce matin de vous retrouver pour un petit billet de partage d’expériences / d’astuces, concernant nos courses. Nous allons discuter des jolis marchés qui agrémentent nos villes et villages, qu’en dites vous ?

En arrivant dans le Gers, un de mes plus grands “petits plaisirs” à été d’accéder (enfin) la possibilité de faire le marché le samedi matin. C’est vite devenu un “rituel” du week-end, que je réalise soit seule, soit en famille selon leur humeur. Mais les premières fois, difficile pour moi de savoir comment “bien faire mon marché” : M’organiser, sélectionner les stands, distinguer le local du reste.. en fait, j’ai appris sur le tas.

Après plus de 9 mois de marchés (-2 moins de confinement), j’avais envie de vous partager un retour d’expérience et quelques astuces bien faire son marché. Si vous êtes dans les chanceux/chanceuses partis en vacances, peut être cela pourra vous aider. Et surtout pour ceux/celles qui ont l’habitude de faire leurs marchés, n’hésitez pas à partager aussi vos expériences / astuces 🙂

 

 

****

Astuces d’organisation

* Savoir où/quand se tiennent les marchés

La plupart des marchés sont référencés sur les brochures ou les sites des offices de tourisme régionaux ou locaux, avec une section “jours de marchés”. Vous pouvez les consulter à votre arrivée dans un autre lieu. A défaut, vous pouvez consulter le site : Jours de marchés qui rayonne sur toute la France et est assez complet.

A noter qu’en été il se tient souvent en plus des “marchés de producteurs” non référencés, que vous trouverez plutôt grâce aux pancartes sur la route ou grâce aux offices du tourisme. Ouvrez donc les yeux quand vous partez quelque part.

 

* Prendre du liquide

La plupart des commerçants n’acceptent que le liquide, donc n’oubliez pas d’en prendre ou de vous arrêter à un distributeur avant. Au départ, on se fait souvent avoir quand on a l’habitude de payer en carte bleu, et puis on se corrige. Les commerçants sauront parfois vous guider vers le distribuer le plus proche.

 

* Utiliser un panier solide

Le panier est l’élément critique de votre tour au marché, car selon vos besoins, vous risquez de porter quelques kilos. Alors ce panier doit être robuste, solide et de taille adaptée.

Je vous déconseille vraiment les sacs de courses des grandes surfaces , donc la robustesse au porté est très limite dès que vous vous lancez dans de grands et longs portés. Investissez plutôt dans des sacs en tissus épais, des paniers en jonc ou en osier. Ces derniers seront plus solides, plus durables et l’on peut clairement se faire plaisir en s’offrant un beau panier.

Pour ma part, j’ai vite craqué (auprès d’un artisan de mon marché favori) pour un gros panier en osier bien rigide et large. Je peux le charger de facile 10kg de fruits/légumes sans craindre qu’ils se prennent un coup. L’investissement était un peu élevé, mais je sais qu’il me tiendra des années.

 

Astuces faire son marché - Un panier solide

* Choisir son heure

Les marchés ont classiquement lieu entre 8 et 13h, avec entrée libre.  Mais on peut adapter son heure de passage afin de s’adapter à ses besoins/son humeur :

  •  Si vous souhaitez être tranquille, venez plutôt tôt le matin : vous aurez le marché quasi pour vous, et vous pourrez circuler tranquillement.
  •  En milieu de journée, il y a plus de monde, de vie, les joies d’être ensemble.
  •  En fin de marché (12H+) moins de choix, mais une ambiance plus calme. En discutant avec les commerçants vous orrez peut être l’opportunité de récupérer des invendus.

 

****

Astuces pour choisir ses stands

* Prendre le temps de faire le tour du marché avant de choisir

La première fois que l’on fait un marché, il est important de faire le tour pour identifier tous les stands “qui valent le coup” des autres. On peut repérer les producteurs bien locaux des autres, les stands “incongrus” ou des petites pépites. N’hésitez pas aussi à refaire le tour toutes les 2-3 semaines, car souvent de nouveaux producteurs arrivent selon les saisons. J’ai en tête par exemple la productrice qui produit les cerises qui n’était pas présente en hiver et a rejoint le marché en juin.

A noter qu’à les mesures sanitaires, les marchés sont beaucoup plus étalés dans les ruelles adjacentes, donc n’hésitez pas à tourner.

 

* Repérer les pancartes indiquant l’origine des produits

Le “local” ayant de plus en plus la côte, nombre producteurs locaux affichent le lieu voir la ville de production. Parfois ce sont même des pancartes “officielles” de la région (nous en avons dans le Gers).  Dans les astuces bien faire son marché, je vous conseillerais très très vivement de privilégier ces stands locaux, qui auront des produits d’ici et de meilleure qualité.

Attention aussi que le local ne veut pas forcément dire le même département : dans notre cas, on a beau résider dans le Gers (32), on est frontaliers de la haute Garonne (31) ,du Tarn et Garonne (82), et par exemple nos fruits viennent systématiquement du tarn et garonne.

Vous vous poserez dans doute la question de chercher du bio.. La question est complexe : Je mon côté, c’est d’abord local et seulement ensuite le bio. Par exemple, pour les légumes, je les trouve en bio, pour les fruits, mais le tout est loca. Je privilégie aussi les agriculteurs dits “raisonnés” c’est à dire n’utilisant plus de pesticide systématiquement mais uniquement en cas de maladie.

 

Astuces faire son marché : sélectionner les stands locaux

 

* Privilégier les étals où la diversité est réduite (et les produits de saison)

Que cela soit pour les fruits, légumes, viandes, fromages, etc, il est toujours important de sélectionner des étals à diversité modérée. En effet, plus les étals sont pléthoriques, plus vous avez de chance que les produits viennent de grossîtes, ne soient pas de saison, et surtout pas du coin. (Aller au marché pour acheter des tomates d’Espagne.. euh.. ) Pour les fruits et légumes, l’étal doit idéalement être pas  trop diversifié(une dizaine de produits max) et surtout homogène dans sa saison (ie. les aubergines ne cohabitent pas avec les panais en hiver..) . A noter que si vous partez en vacances et changez de région, il peut y avoir quelques écarts entre vos produits habituels et ceux de votre zone de vacances (le Sud est en avance d’un mois par rapport au Nord par exemple)

Pour ma part, j’ai sélectionné 2-3 producteurs fruits et légumes, ayant une diversité de saison, et réalise le gros de mes courses chez eux. Un exemple de leurs étals du moment : Courgettes, concombre tomate, quelques oignons, salades et tomate. Rien de plus.

 

 

* Repérer les stands d’artisans “atypiques”

On pense souvent au marché pour les fruits et légumes, mais un marché c’est beaucoup plus large. Ce qui est très intéressant dans chaque marché est les petits stands “incongrus” qui s’y invitent : ce sont souvent des artisans locaux qui viennent vendre leur production. On y trouve des pépites d’artisanat, de produits alimentaires, des gens passionnés à qui l’on peut faire confiance. Côté Gers, je pourrais vous citer des producteurs de viande de canard, de tome des Pyrénées, de poterie, et j’ai un faible pour un stand de rosier anciens.

 

Astuces bien faire son marché : repérer les stands atypiques

 

* Si le stand est tout petit mais la queue longue…

C’est généralement qu’il est prisé par les locaux et vous pouvez y aller les yeux fermés. Pour cela, il faut plutôt passer vers la mi matinée, mais c’est un bon indicateur. J’ai un exemple dans mon marché avec un stand de boulangerie.. où j’ai trouvé la meilleure brioche de ma vie. ^^

 

****

Et ne pas oublier..

* Prendre le temps de discuter avec les commerçants

Et enfin, la dernière des astuces bien faire son marché, c’est de ne jamais hésiter à lancer une discussion avec les commerçants & artisans. Tout l’intérêt d’un marché réside dans le contact humain, les échanges que l’on peut réaliser, alors il serait idiot de rester froid et silencieux comme en grande surface. Cela commence parfois par une discussion sur la pluie et le beau temps, un compliment sur la beauté du stand, et cela peut aller plus loin.

Pour ma part, j’ai déjà tapé de longues discussions avec des maraichers au sujet des légumes anciens, un boucher sur la cuisine, le vendeur de paniers d’osiers, celui de fleurs…. Les commerçant se souviennent vite de vous dès que vous discutez, et c’est toujours un plaisir de se revoir 🙂

 

****

Voilà, quelques astuces bien faire son marché, issus de l’expérience personnelle.

Si vous faites aussi votre marché, n’hésitez pas à parler de votre expérience, commenter ces astuces, compléter.. que l’on échange tous ensemble nos “bons plans”. 🙂

Bonne semaine !

Print Friendly, PDF & Email


S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

6
0
Si vous avez envie de commenter, cliquez ici ;)x
()
x