Conserves de tomates cerises {tomates confites}

Conserves de tomates cerises {tomates confites}

Conserves de tomates cerises {tomates confites}h1>

Tomates-cerises-confites

Bonjour à tous,

Ces derniers week end, comme tous les ans, ma cuisine se transforme bien vite en « atelier conserve » : confiture de figues, sauce tomate, conserve de caviar d’aubergine, de haricots verts au naturel.. Tout le « surplus » de production du potager y passe et les étagères se remplissent bien pour l’hiver.

Cette année, si les tomates donnent moyennement, nos pieds de tomates cerises sont particulièrement en forme et nous fournissent plus que nécessaire. Comme je rêvais de réaliser mes tomates séchées/confites maison, et bien j’ai profité de ce surplus pour préparer des tomates cerises confites. 🙂

Sur la base de la recette de nathalie , j’en ai réalisé quelques bocaux, soigneusement conservés au frais à l’abri de la lumière. Sur les quelques unes que j’ai goûté au passage, je peux vous jurer que c’est redoutablement bon et que ce sera un excellent condiment pour les plats de pâte ou les tartes de l’automne hiver.

Je vous donc partage la méthode, si vous aussi cherchez à faire des conserves de tomate cerise

 

 

Recette : Conserves de tomates cerises (tomates cerises confites)

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 2H

Ingrédients

Pour 2 petits bocaux (de simples bocaux type confiture conviennent très bien) :

  • 500-600 gr de tomates cerises
  • fleur de sel
  • (facultatif) 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • herbes aromatiques (thym, basilic, etc)
  • poivre
  • huile d’olive

Note : Pour les bocaux, pas forcément besoin d’investir dans des pots d’une célèbre marque. N’hésitez pas à conserver des pots à confiture, à miel au cours de l’année, ils peuvent être ré-utilisés une fois bien nettoyés et ébouillantés.

 

Réalisation

  1. Lavez vos tomates cerises, coupez les en deux et disposez les sur une plaque à four côté bombé sur vers le bas. [soit coté ouvert vers le haut].
  2. Parsemez de sucre, sel, poivre.
  3. Enfournez pour 2 à 3 heures à 100°C. Vos tomates-cerises vont progressivement sécher et se rétracter.
  4. Une fois séchées, récupérez les et supprimez le sel excédentaire
  5. (facultatif) Epluchez les gousses d’ail et faites les cuire 10 minutes dans de l’eau bouillante (cf **)
  6. Lavez vos pots en verre et le couvercle, puis versez de l’eau bouillante dedans (couvercle également). Laissez deux-trois minutes puis videz l’eau. N’essuyez pas l’intérieur du pot, l’eau bouillante l’ayant stérilisée.
  7. Disposez les tomates séchées dans des bocaux préalablement ébouillantés, l’ail (facultatif), les herbes de votre choix, et recouvrez d’huile d’olive. Fermez soigneusement le pot.

 

Astuces Conservation :

  • Ces tomates séchées se conservent au frais à l’abri de la lumière dans leur bocal d’huile (placards dans une cave ou garage .. pas les placards au sein d’une maison ).
  • Edit : 07/2017 : Après 2 années d’expérience, les tomate se conservent 1 an.
  • Il n’y a pas besoin de stériliser les pots, l’huile agissant comme conservateur.
  • Conservez le bocal de tomates cerises au réfrigérateur une fois ouvert.

Astuces  Utilisation :

  • Égouttez bien ces tomates cerises confites avant utilisation dans un plat.
  • Vous pourrez les utiliser en condiment dans des pâtes ou poêlées de légumes à tonalité provençale. Les tomates confites sont aussi idéales pour « pepser » un cake salé, comme celui-ci

 

Note (**) : La cuisson des gousses d’ail n’est pas strictement nécessaire. Cependant, certaines rumeurs circulent sur le net vis à vis d’un potentiel risque de contamination au botulisme suite à la consommation d’ail conservé dans l’huile. A savoir :
– c’est extrêmement rare
– si l’on veut ne pas courir de risque, il faut cuire l’ail à l’eau bouillante pendant 10 minutes.

~~~

Mots clés : tomate, tomate cerise, conserve,tomate confite, huile d’olive

Enregistrer

Print Friendly, PDF & Email

21 commentaires

  1. Si je regrette de ne pas avoir de potager, c’est vraiment pour les tomates, elles n’ont tellement rien à voir avec celles du commerce. Je rêverai de faire quelques conserves de tomates confites comme toi, ce sera un vrai bonheur de les déguster tout au long de l’année !

  2. Je confirme et je rajoute des feuilles lauriers et même qqs olives, qui procurent plus de gout et la tomate reste bien présente.
    Une bonne réserve pour profiter plus longtemps de la bonne tomate.
    Bisous et bonne journée

    1. Author

      Actuellement, j’ai tout simplement fait mes conserves au thym .. pour essayer de garder un goût tomate le plus pur possible pour mieux gérer les saveurs de mes futures préparations. Je tenterais bien avec du laurier si j’ai encore du rab de tomate, cela serait idéal pour des recettes typées italie 🙂

  3. j’adore ce genre de conserve, ça amène un peut de soleil au coeur de l’hiver!!! bisous

    1. Author

      Oui, cela sera bien pratique pour donner du pep »s à nos préparations d’hiver 🙂

  4. Je n’ai jamais tester de conserver les tomates comme cela : il faut absolument que j’essaie car j’adore les tomates cerises !

    1. Author

      C’était mon premier essai. Super simple à la réalisation, il n’y a plus qu’a voir le résultat en conservation 🙂

  5. Quand tu dis ,conserver au frais, température pièce ou au frigo?

    1. Author

      Bonsoir,
      Les deux sont possibles ! Pour ma part (question de place au frigo ^^) c’est plutôt dans une pièce type garage, dans un meuble à l’abri de la lumière. Après ouverture, par contre, c’est au réfrigérateur.

  6. Bonjours , cette recette donne l’eau a la bouche 😉 j’aurais juste une question pour les herbes, il en faut des fraiches ou des séchées ? car le basilic est trés beau cette année et je voudrait l’utiiser ! merci pour vos réponses.

    1. Author

      Bonjour,
      Vous pouvez utiliser des herbes sèches ou fraîches selon ce que vous avez à disposition. Pour ma part, j’utilise le thym frais du jardin 😉
      Sur le concept, je ne vois pas d’inconvénients à utiliser le basilic frais. J’ai cependant une petite crainte sur la durée de conservation car les feuilles de basilic étant riches en eau peut être qu’elles reduiront la conservation… (mais pas sure, je ne suis pas experte 😉 ) Si vous pensez utiliser ces conserves dans les 3-6 mois, mettez le basilic. Sinon, je pense qu’il faudrait mieux faire des conserves nature et congeler le basilic (note : il suppporte très bien la congélation ) pour le ressortir le moment venu 😉
      En tout cas, tenez moi au courant ! 🙂
      Bonne journée !

      1. Merci pour votre réponse , je vais alors choisir les feuilles de laurier sécher. Il s’agit d’ une premiere pour moi , je vais donc mettre toutes les chances de mon coté. 🙂

  7. Bonjour, j ai beaucoup de tomates cerise vertes ou pas encore mûres que je viens de ramasser.
    Puis je utiliser la même recette ou avez vous une autre recette ?
    Merci

    1. Author

      Bonsoir,
      Les tomates vertes ne se mangent pas comme les rouges car trop acides. Donc ce n’est pas utile de les conserver en bocaux.
      Par contre, vous pouvez les « rentabiliser » en réalisant une confiture de tomates vertes . Je n’ai pas cette recette sur le blog , mais vous pouvez suivre celle ci : http://www.jardiner-malin.fr/recettes/confiture-tomate-verte.html .. Autre possibilité, un chunter de tomates vertes, qui servira de condiment : http://www.marmiton.org/recettes/recette_chutney-de-tomates-vertes_31936.aspx
      EN espérant vous avoir renseigné !

      1. Merci Florence, je me lance dans le chutney !
        Commentaires sur le résultat dans quelques semaines….
        Pierre

  8. je vais de ce pas tester. Je vais également essayer, après les avoir nettoyé et séché, mettre mes tomates dans les bocaux sans les cuires avec de l’ail et des herbes aromatiques et recouvrir d’huile d’olive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.