Poivronnade douce (piperade au poivrons)

Poivronnade douce (piperade au poivrons)

poivronnade-portrait

Bonjour à tous,

 

Que diriez vous d’une dernière (ou pas, d’ailleurs !) petite recette estivale pour ce dernier jour avant rentrée ? Une petite recette classique que tout le monde adore mais que chacun revisite à sa sauce pour participer au défi passe plat entre amis initié par Corrine et organisé ce mois ci par Maman ça déborde ? 🙂

Aller.. Ces derniers jours, avec les pics de chaleur, une véritable cargaison de poivrons a murît d’un coup.. alors que d’habitude nous en récupérons que quelques uns. Si pour absorber le stock, beaucoup ont fini grillé en conserve à l’huile, j’ai voulu en transformer quelques un en piperade, recette du terroir pays basque, habituellement réalisée à base de piments.

Cependant, ayant des petits gourmands peu friands du poivron lorsqu’ils ne sont pas grillés, j’ai voulu faire une piperade douce.. ou plus exactement une « poivronnade douce ». J’ai pris la base de la recette chez la tendresse en cuisine, qui utilise elle aussi des poivrons, et j’ai modifié la recette en sucrant plus, ajoutant du thym et du vinaigre balsamique pour apporter une certaine rondeur.

Sans apprécier fabuleusement cette poivronnade, mes petits l’ont mangée sans rechigner. Par contre mon mari a selon ses termes « sur-kiffé les saveurs » et c’est gardé précieusement le reste pour le lendemain 🙂 Une bonne réussite alors. 🙂

 

Je vous partage la recette de ma poivronnade, et participe ainsi au défi passe plat N°3 sur le thème de « la cuisine d’ici et d’ailleurs »

 
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 40 minutes
 

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  • 6 poivrons avec idéalement 2 rouge 2 jaunes et 2 vert, ou alors 4 rouges et 2 vert
  • 1 piment long
  • 1 gros oignon ou 2 petits
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 1 à 2 cuillère à soupe de sucre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de thym
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique.
  • huile d’olive

Réalisation

  1. Epluchez puis hachez l’ail et l’oignon. Coupez le piment en petits dés et réservez le. Emincez vos poivrons en fines lanières.
  2. Faites chauffer 1 cuillère à soupe d’huile puis faites y revenir ail et oignon jusqu’à ce que ce dernier soit translucide.
  3. Ajoutez les lanières de poivrons, le dés de piments puis faites cuire à feu vif 5 minutes environs.
  4. Ajoutez un demi verre d’eau, le miel, 1 cuillère à soupe de sucre, le vinaigre, le thym, et laissez mijoter à feu doux une demi heure environ, sans couvrir (vérifiez de temps en temps qu’il reste un peu d’eau).
  5. A l’issue de cette cuisson, assaisonnez sel/poivre, et rajoutez un peu de sucre si vous souhaitez une « poivronnade » plus douce.

Servez tiède, en accompagnement d’un poisson ou d’une viande. Pour une présentation « chic » servez dans un petit ramequin.

Astuce (de mon mari): N’hésitez pas à utiliser cette poivronnade pour réaliser un plat de pâtes gourmand, celle-ci relevant bien les pâtes.

Print Friendly, PDF & Email

18 commentaires

  1. Une jolie recette qui nous emmène dans le sud ouest de la France avec beaucoup de bonheur ! Bisous et bon lundi

    1. Author

      Contente que l’idée te plaise. Oui, c’était bien estival comme petite recette 🙂

  2. Oui c’est vrai on ne met pas de poivrons dans piperade Basque mais des piments !! En général on y ajoute des oeufs battus en omelette et on déguste le tout avec du jambon de bayonne ! Bon je te rassure je la fais très souvent avec des poivrons aussi !! c’est vrai que c’est délicieux ! nous on aime beaucoup !! Merci pour ce plat ma chère Paruline ! gros bisous

    1. Author

      J’avais essayé une fois avec du piment mais franchement cela « envoyait » un peu trop pour plaire aux petits. Avec cette version bien plus douce, j’ai pu contenter tout le mode 🙂
      J’avais aperçu qu’on réalisait souvent une piperade « complète » avec des oeufs.. mais ces derniers temps un repas sans viande ou poisson n’est pas possible pour mes carnivores. ^^ J’essayerais de m’en garder un peu de coté la prochaine fois pour me l’essayer!

      1. Avec oeufs et jambon de Bayonne si tu sers le tout avec une belle salade ca fait un repas complet pour un soir ! Les tranches de Bayonne sont en général conséquentes !! C’est bon la pilerade servie ainsi !! Bravo d’avoir choisi ce plat !! Bisous

  3. Coucou Pauline, je suis ravie que vous ayez aimé cette recette et que tu aies mis un peu de tes goûts dedans, cela donne une recette vivante puisqu’un peu de ton âme est passé dans cette préparation. Je suis très honorée que tu aies choisi une de mes recettes, c’est un vrai grand plaisir pour moi, merci. Gros bisous et belle semaine à toi

    1. Author

      Encore merci à toi pour ta recette, car le fait de découper les poivrons très finement comme tu le proposais apportait beaucoup au côté agréable de cette « poivronnade ». Pour le côté revu à sa sauce, il fallait bien essayer de contenter tout le monde 😉

  4. Et voilà ! Avec ton mari qui a « surkiffé les saveurs », tu me fais encore plus regretté d’avoir un estomac aussi réfractaire au poivron, quoique j’essaie ! Mais bon, ça ne m’empêche pas d’apprécier tes jolies couleurs (c’est tellement joli un poivron en plus !) et ta recette qui sent bon le Sud-Ouest, merci Paruline 🙂

  5. Ca a l’air délicieux, j’adore le poivron alors j’adhère déjà !
    Bises.



  6. je pense qu’avec du piment mon estomac ne l’apprécierai pas, mais avec du poivron… pourquoi pas !!

    1. Author

      Il faut vraiment aimer les saveurs pimentées pour faire une vraie piperade.. tandis que là, c’était vraiment doux et un peu sucré/salé.
      Mais généralement, ce qui passe mal au niveau digestif est la peau du poivrons.. d’où les poivrons grillés. Tu devrais essayer ainsi pour tester 😉

    1. Author

      C’est vrai que c’est très joli comme accompagnement avec le mélange de couleurs :=)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.