{Nature} Couleur Or

{Nature} Couleur Or

Bonjour à tous,

Cet automne à pour moi une saveur d’étrangeté. Bien qu’il offre ses magnifiques couleurs, je le trouve trop chaud, n’étant pas assez de pluvieux, ayant un arrière goût d’été trop tardif. Je regarde la progression du jaunissement des feuilles des arbres avec questionnement : plus lent que l’année dernière ? Est ce un effet des changements climatiques ?
A la météo, j’entends les remontées d’air chaud du Sahara qui bouleversent nos habitudes..

Je ne sais pas vous, mais en voyant tous ces changements je ne peux m’empêcher d’éprouver une légère inquiétude : Avons nous une chance d’éviter qu’un bouleversement complet du climat mondial ? A cette question, je ne peux que répondre « j’essaye de faire ce que je peux avec mes petits gestes » : ne plus gâcher, consommer au « juste nécessaire », préserver la nature, végétaliser la terrasse… Je crois que ce sera tous nos petits gestes qui nous donneront vraiment une chance de nous « en tirer », ne croyez vous pas ? Que pensez vous sur ce sujet ? Et que pensez vous de cet automne ?

En attendant une éventuelle visibilité face aux changements climatiques, je ne cesse d’admirer la nature et toute sa flamboyance. Avec l’automne, les forêts du Vercors sont devenues dorées. Sous la lumière de l’après midi elles adoptent un je ne sais quoi qui les rends magique. Au détour d’une promenade en famille, j’ai capturé quelques belles photos… que je vous partage avec plaisir. Admirons la nature, c’est le meilleur moyen de la préserver, non ?

 

Car nous étions sur la route, toute belle et dorée..
Dans les hauteurs du vercors, le toit des forêts s’est teinté de rouge..

 

forêt vercors automne 2017
Mais dans les chemins, c’est une magnifique ambiance dorée que nous trouvons
Magnifiques (bébés) érables..

 

forêt vercors automne 2017
Quelques pas de plus, comme dans un rêve

 

Au détour d’une pause dans un pré, je m’amuse de ma déformation « professionnelle » : récupérer un peu de matériel pour les photos du blog 🙂

 

Plus l’après midi avance, plus les lumières deviennent vives et les feuilles des charmilles se ré haussent d’or

 

Retour dans les forêts de charmilles

 

Paysage tranquille de la fin de journée
Une macrophoto au passage

 

forêt vercors automne 2017
En levant la tête vers les a pics, je émerveille des variations de couleurs

 

 

Une dernière rangée d’arbres aux couleurs d’automne avant de rentrer à la maison.

 

Print Friendly, PDF & Email

7 commentaires

  1. Oui ces changements climatiques sont inquiétants. Je suis entièrement d’accord avec toi : il est nécessaire que, chacun, accomplisse des petits gestes au quotidien car, le cumul de ces petits gestes en fait un grand geste. Je suis exaspérée par l’attitude du français qui ne se préoccupe de rien et qui jette sans aucune once de gêne ses canettes de boissons, ses emballages de sandwich… par terre. J’en sais quelque chose car j’habite dans une station balnéaire et le bilan est alarmant. J’ai vu des personnes, jetant leurs restes de déjeuner par terre, alors qu’il y avait une poubelle pas loin de là. Il faudrait absolument réveiller les esprits de tout un chacun en inondant les supports télévisuels de campagnes publicitaires à visées environnementales. Celles ci dans un but éducatif. Il est nécessaire de diffuser sans cesse les messages afin qu’ils puissent avoir une chance d’être enfin écoutés par quelques uns.
    Il faut que tous nous fassions de petits efforts pour essayer d’endiguer les bouleversements environnementaux.
    Et, oui, la nature est belle et magique. S’émerveiller de ses couleurs, de ses formes c’est savoir rester simple et humble. Or aujourd’hui je trouve des gens qui passent devant les flamants roses tous les jours et qui ne comprennent pas leur chance de pouvoir admirer un tel spectacle. Moi, à chaque fois que je les vois ça me rends heureuse et me ragaillardi.
    Merci pour ces belles photos qui font tant de bien.

    1. Author

      Bonjour,
      Je partage votre énervement face aux comportements irresponsables. Cela s’est globalement amélioré en france (où quand j’étais petite, je voyais des emballages partout dans la nature, et quasi plus maintenant., mais malheureusement, il en reste. C’est vrai que certains touristes se croient tout permis en vacances et ne prennent plus attention à rien.
      Effectivement, cela sera bien si on pouvait mettre des spots de pub pour préserver l’environnement : il en existe bien sur la sécurité routière ! Par défaut, je crois que ce sont (quelques) blogs qui ont pris le relais et essayent de sensibiliser..
      Un peu comme vous, je m’émerveille des petites choses tout en me demandant si mes petits gourmands auront la chance de les voir toute leur vie.. on verra.

      En tout cas, merci pour votre mot, cela me fait du bien de voir que je ne suis pas la seule à être inquiète 🙂

  2. Les couleurs sont vraiment belles en ce moment..
    Concernant les températures, je suis surprise car finalement FB me rappelle chaque jour mes « souvenirs » des années précédentes et ceux de cette période de l’année portent majoritairement sur des températures estivales ! Je me souviens en avoir parlé avec des connaissances lors de mon 1er automne ici et m’être entendu répondre que c’était relativement habituel en Drôme…

    1. Author

      Coucou,
      de même, je me souviens qu’il a souvent fait relativement chaud en octobre (les après midi jardinage en tee shirt :p ), mais il me semble que ce n’était pas autant. Du 26-30° à mi octobre, ce n’est vraiment pas classique. D’où mes inquiétudes..

  3. Merci pour tes splendides photos. Tout comme toi, je m’interroge. Pas d’été alors qu’en mai, juin, nous avons eu des températures caniculaires puis pluie et fraîcheur en juillet, août, septembre. Retour de la chaleur en octobre, enfin, pour le moment. Cela m’inquiète, tout comme quand nous entendons que 80% des insectes ont disparu. Qu’allons nous laisser à nos enfants? Belle soirée. Bises

    1. Author

      Au plaisir de partager 😉
      Pour nous (côté Drôme/Valence) à vrai dire nous avons été sous canicule >35°C quasi depuis fin mai à mi septembre (avec juste un creux de 10j en août).. cela n’avais jamais été le cas avant. Une à deux semaines à 25°C sont classiques, au delà, non..
      Pour les insectes, j’ai entendu aussi. C’est alarmant et en même temps justifié par l’artificialisation des sols et l’utilisation de pesticide en agriculture. La seule chose qui me remonte c’est que dès qu’on « fout la paix » à la nature, les végétaux, insectes et plus reviennent. En drôme par exemple, nous avons vu très peu de papillons il y a un an, et ils étaient plus nombreux cet été. Peut être que si on arrive à faire cette transition écolo (arrêt du roundup, des perturbateurs d’abeilles, etc), on a une chance d’améliorer les choses..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.