{Nature} Enjoy the silence

{Nature} Enjoy the silence

Bonjour à tous,

 

J’ai toujours trouvé que les week-end de mi/fin novembre sont riches de contrastes : d’un côté, il nous faut réapprendre à affronter le froid dès que l’on sors, retrouver pulls et manteau d’hiver, retrouver cette tolérance au vent glacial..  puis, de l’autre côté, une fois bien emmitouflés, habitués aux températures, tout devient revigorant ..et apaisant

Peut être éprouvez la même chose… lors de mes balade en hiver, j’apprécie énormément le silence de la nature. Alors qu’au travail, en famille, entre amis, on est sollicité, dans la nature, le silence est notre seul compagnon. En forêt, les promeneurs du dimanche ne viennent plus, les cueilleurs de champignons en cuisine, le tumulte de l’été est parti, les feuilles tombées, il ne reste que la quiétude…   Lors de ces sorties, bien plus qu’en été, je focalise mon esprit sur le bruit du vent, et sens mes pensées ralentir. Plus de tempête d’idée, d’obligations, rien.. Juste le calme, les arbres endormis, les sapin qui se dressent fièrement, les mousse qui s’étendent doucement sur le sol…  Juste le silence de cette forêt somnolant sous le froid, puis invitant à faire le vide à l’intérieur

En fait, avec le temps, je me suis rendue compte que ces « bouffées de silence » sont devenues nécessaires à mon bien être. Pas sure que mon esprit arriverais à suivre tout ce qu’il doit affronter en semaine sans avoir une petite parenthèse de calme !

Peut être pensez vous la même chose, mais je crois qu’on devrait s’accorder de temps en temps des parenthèses de silence : tard dans la nuit, tôt le matin,  dans la nature ou chez soi. C’est une chose que l’on oublie trop facilement de faire, emportés par le tourbillon de la vie.. Et pourtant c’est ressourçant, revigorant.. Comme une balade d’automne hiver..

 

Vous, arrivez-vous à réaliser des parenthèses de silence ? Sont -elle nécessaires à votre équilibre?

 

A propos, j’aimerais partager avec vous quelques images attrapées lors d’une de mes dernières « parenthèses de silence » dans les collines du Vercors. L’automne chantait sa dernière sérénade, et à la faveur d’une éclaircie, les couleurs de la nature se sont révélées magnifiques 🙂

Partons à l’aventure dans les collines jaunies par l’automne !

 

Ou les chênes présentent encore quelques feuilles ocre…

 

Après un peu de grimpette, la vue sur la plaine de Valence au petit matin est saisissante ..

 

 

Sur les bords des chemins, je m’amuse à regarder les arbres à perruque qui ont formé d’étonnants filaments duveteux

 

Arrivée en haut, mon regard se porte vers le « mur » du Vercors.. j’y resterais des heures malgré le vent glacial

 

Un rayon de soleil sur les prés…

 

En redescendant, dans les chemins, à la faveur d’une éclaircie, herbes et arbres se teintent d’or

 

Petit zoom sur les herbes folles

 

Capturer l’invisible..

 

 

 

Juste avant de vous laisser (rien à voir avec la balade au dessus), je ne résiste pas à partager avec vous un de nos petits plaisir : nous avons un squatteur du jardin ! Gentiment invité sur la fenêtre par des noisettes, il a daigné montrer sa frimousse, pour le plus grand bonheur de tous 🙂

 

 

 

 

Belle journée !

 

 

Print Friendly, PDF & Email

11 commentaires

  1. JE SUIS UNE AMOUREUSE DU SILENCE ,POURTANT JE SUIS UNE GRANDE BAVARDE LOL…ET LA NATURE EST PROPICE A CE SILENCE QUE J’AIME TANT..BISOUS

    1. Author

      Pas de soucis sur les majuscules, cela arrive ^^
      Oui, la nature est vraiment idéale pour atteindre des coins de silence.. et parfois cela fait du bien de juste écouter 🙂

  2. Ah le calme et le silence des promenades solitaires….

    (et ton petit squatteur est vraiment adorable… )

  3. J’aime aussi le silence de la forêt. Cela permet de se ressourcer. C’est très agréable. Et beau petit écureuil. J’aurais bien aimé en avoir dans mon jardin. Belle journée

    1. Author

      Oui, c’est vraiment ressourçant. Personnellement, c’est mon « rechargeur de batterie » du week end, sans lequel je ne pourrais sans doute pas tenir toute la semaine ..

      Pour l’écureuil, c’est un coup de chance qu’il soit venu dans le coin. Je ne sais pas combien de temps il va rester, mais on va en profiter tant qu’on peut 🙂

  4. Quel chance de voir un petit écureuil si mimi. Moi c’est les pies, les moineaux et les goélands.
    Et, j’ai la chance de voir les flamants roses tout près de chez moi. Alors si on ajoute le lever de soleil, alors là, ça vaut le détour. C’est époustouflant, on ne s’en lasse pas.

    1. Author

      Le spectacle des flamands rose doit être exceptionnel ! j’ai aperçu quelques photos du genre sur le net, c’est merveilleux.
      Profites en bien 😉

  5. Je suis fan de ce petit écureuil et des petits matins de novembre… petits matins froids, humides et brumeux qui finissent par tourner au soleil… bonne soirée

    1. Author

      Oui, c’est souvent comme cela avec des nuages/brumes le matin, et yn bon rayon de soleil en rentrant de balade..
      Si jamais on arrive à re-chopper notre squatteur en photo, je les partagerais sur le blog 😉
      Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.