Pana cotta vanille et coulis de mûres

Pana cotta vanille et coulis de mûres

Pana cotta vanille au coulis de mûres
Pana cotta vanille au coulis de mûres

Pour cette session aoutienne de Culino Version la marraine Michelle du blog Plaisirs de la maison nous a choisi un thème très frais et pour lequel on peut répondre avec des recettes rapides : La pana cotta. Dessert d’origine italienne signifiant littéralement « crème cuite », il se prête à toutes les variations possibles sucrées ou salées. Le gros soucis avec la pana cotta est que mon mari déteste cela… J’ai donc – pour une fois – répondu à ce thème en pure égoïste, en réalisant une pana cotta à mes goûts. En ce moment, ce qui me fait très envie sont les immenses étalages de mûres sauvages que j’aperçois lors de mes promenade en forêt.. C’est donc naturellement que je vous présente une pana cotta vanille avec son coulis de mûres sauvages.

Pour la pana cotta vanille, j’ai piqué la recette chez Mercotte. Elle n’est pas très sucrée, mais très parfumée à la vanille ce qui la rends assez irrésistible. Le mélange avec les mûres sauvages légèrement acides « casse » le côté un peu gras de la crème et en fait un dessert très frais.. dont on se (je me) ressert bien 😉


Temps de préparation : 15 minutes
Temps de repos : 1 heure

Ingrédients

Pour 6 verrines (ou 4 belles) :

Pour la pana cotta :

  • 400gr de crème liquide (*)
  • 60 gr de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 1 feuille de gélatine

Pour le coulis de mûres :

  • 200 gr de mûres ( + quelques uns pour la déco)
  • 30 gr de sucre
  • 1 cac de fécule

Note (*) : Pour la crème, Mercotte conseille de la crème entière à 35%.. mais la pana cotta que vous voyez en photo a été réalisée avec de la crème allégée à 18%. Utiliser de la crème allégée permet d’alléger le goût de graisse et réhausser le goût de sucre.  Elle aura juste le petit inconvénient de donner une crème mois prise, donc ne cherchez pas à la démouler 😉

Réalisation

Important : Pour assurer un joli rendu visuel de votre pana cotta, préparez séparément la pana cotta et le coulis, pour ne les rassembler qu’au dernier moment.

Etape 1 : La pana cotta

  1. Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant 3 minutes.
  2. Entre temps, déposez la crème et le sucre dans une casserole; grattez y la gousse de vanille et laissez la gousse.
  3. Portez la crème à la limite de l’ébullition.
  4. Ajoutez la gélatine bien essorée et mélangez pour la dissoudre.
  5. Retirez la gousse de vanille, versez cette crème dans vos verrines et laissez la prendre au réfrigérateur 1 bonne heure .

Etape 2 : Le coulis de mûre

  1. Lavez vos mûres, déposez les dans une casserole avec un trait d’eau et le sucre
  2. Portez à feu moyen, puis baissez et laissez cuire tranquillement pendant une dizaine de minutes
  3. Délayez la fécule dans un petit fond d’eau, puis ajoutez le à vos mûres et mélangez vivement.
  4. Mixez ensuite le tout finement.
  5. Filtrez votre coulis (facultatif *) et réservez le jusqu’au service.

Servez vos pana cotta fraîches, en déposant le coulis dessus au dernier moment. Vous pouvez également déposer quelques mûres entières pour la déco.

Note (*) : Filtrez le coulis de mûre selon vos préférences : si vous préférez une texture de type purée, gardez les grains, si vous préférez une texture plus liquide, filtrez.

logo Réalisé pour l’évènement Culino Version d’Août 2014 dont le thème est la pana cotta

Mots clés : pana cotta, dessert, mûre, cuisine facile, cuisine rapide, crème

Print Friendly, PDF & Email

13 commentaires

  1. et beh!! elle peut être bonne!!! cette panacotta.. 400 gr de crème a 35% !!! oh lala!!
    mais c’est vrai que c’est super bon!!! si je me laissais faire!! j’en mangerais tous les jours…bises

    1. Author

      Dans la recette de Mercotte la crème 35% est précisée… mais je dois avouer que j’ai fait la mienne avec de la crème allégée à 18%. Les crèmes étaient moins fermes, mais plus légères en goût. Je vais mettre une note dans la recette pour préciser que c’est faisable…

  2. Une bien jolie version pour Culino ! C’est l’époque des mûres il faut en profiter !! Tu as mis bien peu de gélatine pour autant de crème !! c’est curieux ça personne ne met la même quantité !! c’est un mystère !! Gros bisous

    1. Author

      Merci 🙂 Pour la gélatine, cela doit dépendre de si l’on souhaite une pana cotta bien ferme et démoulable ou pas. Typiquement pour le démoulable, il faut « envoyer » en gélatine.
      Perso, je préfère une crème pas trop prise et la servir en verrine. Donc la recette initiale avec peu de gélatine me conviens bien 🙂

  3. il y a tous ce que j’aime ta panna cotta, j’adore les mûres et la vanille 🙂 participation validée pour Culino Versions, bisous ;*

    1. Author

      Merci ! Vu tes commentaires sur les autres blogs, je m’attendais à ce que tu sortes aussi une pana cotta aux mûres 😉 La tienne a aussi l’air délicieuse !

  4. C’est sur que la crème entière fait un peu peur ! mais ce n’est pas pour tous les jours, j’essaie parfois pour ma part de mettre 1/2 crème 1/2 lait concentré

    1. Author

      Bonsoir, comme j’ai répondu à Colinette, en fait j’ai fait cette pana cotta avec une crème allégée – et pas la crème entière à 35 % préconisée par Mercotte -.
      Merci pour m’avoir confié le concept d’utiliser 1/2 crème, 1/2 lait concentré !! je suis sûre qu’ainsi je peux faire aimer la pana cotta à mon mari ! 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.