Dernières Lectures #6 : Les Quatre saisons de l’été

Dernières Lectures #6 : Les Quatre saisons de l’été

les_4_saisons_ete_2

Bonjour à tous,

 

Je vous retrouve ce matin pour vous inviter au salon discuter de bonnes idées lecture pour l’été.  Habituellement, je ne suis pas férue des lectures « de plage » mais le hasard a fait que je suis tombée sur un excellent livre, très approprié pour l’été. Il s’agit de

« les 4 saisons de l’été »

de Grégoire delacourt.

 

Pourquoi le tenter ?

Si vous vous souvenez, je vous ai déjà partagé la chronique d’un livre de Grégoire Delacourt, auteur que j’avais découvert et énormément apprécié. Pas plus tard que deux semaines après cette chronique, je suis tombée sur son nouveau livre tout juste sorti. Il promettait une histoire simple, de destins croisés, de vécu de l’été. J’ai immédiatement craqué.

 

Synopsis.

L’été et ses vacances, saison particulière pour les amours et amitié. On nous propose ici de suivre 4 histoires, 4 âges de la vie , 4 façons de vivre cet été avec ses hauts et ses bas, avec des destins qui se croisent, se décroisent, se réunissent ou pas.

Nous suivons Louis, 15 ans, amoureux transi d’une jolie Victoire qui vit son premier été d’espérance. Prendra-t-il le courage de déclarer son affection, et saura-t-il apprivoiser sa belle ?

Et puis Isabelle, 35 ans, mère célibataire, qui a décidé de  tenter de revivre après la perte de son conjoint. Espoir de conquête, espoir de  débuter une nouvelle page de l’histoire.

Et Monique,55 ans, qui s’est rendu compte que sa vie conjugale ne lui apporte plus de piquant, d’intérêt. Les enfants sont grands, il est temps de profiter une nouvelle fois de la vie, qui sais..

Et enfin Mr et Mme Rose, 75 ans, avec des dizaines d’années de bonheur à deux. Arrivés au point ou la vie décline, comment donner du sens à l’existence à deux ?

 

Après lecture…

Contrairement à « on en voyait que le bonheur » où il fallait/m’a fallu un petit temps d’adaptation, c’est un livre que j’ai trouvé très aisé à lire. Présenté sous forme de 4 nouvelles, c’est un livre qui vous prends immédiatement et vous emporte dans les vécus de ces personnages, sans avoir envie de décrocher. Pour tout avouer, je l’ai fini en un week end alors que je n’ai pas facilement le temps de lire.

Les histoires peuvent d’apparence paraître légères  puisqu’il s’agit  d’amours d’été, d’envie d’évasion, de piquant… mais au travers de ces histoires, Grégoire Delacourt réalise une fine analyse de nos espérances/expériences amoureuses, de nos questionnements;  de  désillusions. Il décrit de manière fine ces relations homme/femme parfois si difficiles à comprendre. Et le fait de traiter ce sujet « amour d’été » avec 4 personnages à 4 âges différents donne un aperçu des évolutions de nos attentes et désirs.  Jeune, on cherche le grand amour d’une vie. Après une perte ou après la lassiture, tout simplement à revivre. Âgés, à ne pas perdre le bonheur qui a été vécu…  Ces 4 « saisons » invitent souvent à se poser la question « A quelle étape j’en suis ? », et prendre un peu de recul sur sa propre évolution.

Ce livre est clairement un bouquin de vacances d’été : la majeure partie de l’histoire prend place au Touquet, autour du 14 juillet 99. Souvent l’on s’imagine souvent sur cette plage, à contempler la mer avec les autres personnages, où au bal des pompiers, voyant les personnages passer au sol.  Je même suis sûre que lu sous le parasol, ce livre doit avoir beaucoup plus d’impact et être beaucoup plus saisissant.  Enfin,, tout en amenant à réfléchir, ces histoires sont vraiment distrayantes : on sourit, on s’amuse, on espère,..et même si la fin de nos histoires ne sont pas toujours roses, on éprouve quand même de la satisfaction pour nos personnages.

Et  dernier détail amusant, ce livre conte 4 histoires mais 4 histoires qui se croisent. Il est amusant de « tomber » sur ces entrecroisements, parfois furtifs, mais qui nous rappellent l’entièreté du livre, et à quel point le monde est petit..

 

Alors, verdict ?

Comme « On ne voyait pas que le bonheur », c’est clairement un livre que j’ai adoré lire.  Beaucoup plus léger, c’est un livre de vacances, à lire pour se « faire du bien  au moral ».  Il n’est pas long, c’est peu être son seul défaut ; mais cela apporte plus de légèreté aux histoires.

C’est donc un livre que je conseille vivement, surtout pour les vacances d’été qui s’annoncent et en lecture de plage.  Distrayant, facile à lire, avec des dénouements satisfaisants, bref l’idéal pour s’évader.Après, si vous avez déjà aimé les livres de G.Delacourt, vous le retrouverez. Si vous ne connaissez pas c’est un bon livre pour découvrir ce « jeune » auteur. 😉

 

 

Voilà, mon petit point de vue  🙂

En espérant vous avoir intéressé, je vous dis à bientôt pour de nouvelles idées 😉

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.