Dernières lectures #9 : Idées lecture pour la rentrée 2016

Dernières lectures #9 : Idées lecture pour la rentrée 2016

 

Bonjour à tous,

 

J’aimerais vous retrouver aujourd’hui pour discuter livres à découvrir et apprécier en cette rentrée 2016. L’été a été pourvoyeur d’un peu de temps de lecture en soirée et m’a permis de découvrir de romans  forts intéressants. Je souhaiterais donc partager avec vous quelques bonnes découvertes afin de vous donner des idées pour vous  aménager un temps d’évasion ou d’amusement dans le quotidien.

Voici donc ma petite sélection

 

suggestion _livre_rentree2016

 

Comment devenir le père idéal ou  Le théorême de la cigogne – Graeme Simsion

 

Connaissez-vous la série télé « Bones » avec le docteur Tempérance Brennan, reconnue pour ses talents scientifiques et son in-adaptation sociale ? Dans ce livre, nous retrouvons un profil très similaire, décliné au masculin. Nous suivons la vie de Don Tillman, brillant scientifique atteint du syndrome d’asperger; sa femme Rosie et sa bande d’amie. Après leur déménagement ( Don et Rosie) à New York, Rosie, tombe enceinte. Don appréhende cette grossesse et son futur rôle de père avec toute la rigueur d’un scientifique : recherches pointues, recommandations, observations du comportement des bébés et des relations parentales, établissement de règles .. Mais est-ce vraiment ce que l’on attends de lui ? Rosie, sa bande d’amie, vont tant bien que mal tenter de le faire évoluer vers un peu plus de normalité..

 

En synthèse : c’est un roman que j’ai trouvé particulièrement amusant avec le décalage entre la réponse que le commun des mortels aurait face à la grossesse de sa compagne, et la réaction 100% scientifique de Don . C’est un « brut de science », du « rigoureux sans retenue », de l’absence d’émotions.. Ce qui aboutit souvent à des situations cocasses, des dialogues surprenants et décalés. J’ai beaucoup souri en lisant ce livre,  limite plaint Rosie.. et ai vu l’histoire évoluer dans une direction que je n’aurais pas cru possible… Surprenant, divertissant, ce roman est  une bonne dose d’amusement, de découverte, à la « Bones » 🙂

 

La mémoire au fil des vagues – Laurence Couquiaud

 

Dernier livre sur lequel je suis (et pas à 100% terminé), il n’est pas publié via nos éditeurs habituels mais par un ‘collectif’ « Les nouveaux auteurs », où les manuscrits sont envoyés puis évalué par un panel de lecteurs d’internet. La mémoire au fil des vagues s’articule autour de deux histoires : l’actuelle avec une photographe franco japonaise résidant à Tokyo qui assiste au tsunami dévastateur de 2011,  puis pars à la recherche de sa grand-mère habitant dans la zone sinistrée. Avec ses recherches, elle part aussi à la découverte de son passé. De l’autre côté, nous retrouvons autour de 1860 et suivons Kankichi, geisha renommé, qui se lie à un peintre célèbre et son associé, voyant au travers de son vécu le Japon traditionnel évoluer face à l’ouverture au monde.

 

En synthèse : Bien écrit, ce livre est intéressant pour découvrir le tsunami de 2011 et la catastrophe de Fukushima sous un autre angle. Nous qui derrière notre téléviseur nous étions inquiétés du « nuage radioactif » qui se balada dans le ciel et la sécurité de nos centrales, n’avons-nous pas oublié que derrière cet évènement, il y avait des milliers de drames ? Il est poignant de découvrir cette ambiance après catastrophe, ambiance que nous n’avons pas vécu..  Du côté historique (très inspirée de faits réels), nous découvrons un monde où se bousculait la tradition et la modernité, un monde souvent caché à nos yeux d’occidentaux. Pour les amateurs de « Mémoire d’une geisha », on y retrouve un peu de ce mystère qui entoure les geisha.

Ce roman est donc un voyage dans le temps, dans la découvertes de l’autre, et dans la découverte d’un nouvel auteur. Je recommande  ce livre à tous ceux/celles qui souhaitent ouvrir leurs horizons par la lecture

 

Au bonheur des ogres – Daniel Pennac

 

Celui-ci me direz-vous, est assez ancien et connu… Oui, je l’ai lu il y  a déjà quelques années.. Mais ce livre cette touche de folie qui fait que l’on s’y replonge avec plaisir. 😉

 

Benjamin Malaussène a un poste qui n’a rien d’ordinaire : il est bouc émissaire dans un grand magasin. Tous les jours, il  accueille les réclamations des clients en colère, et tente de les apitoyer pour éviter les dépôts de plainte.  « Chef de tribu », il s’occupe tous ses frères et sœurs  laissés sur le carreau par leur mère absente. Un de ses jours de travail  une bombe explose dans son magasin… puis une deuxième 15 jours plus tard.. Et encore une 3e. A force de coïncidences, la police se retourne vers lui, et le suspends de son job de bouc émissaire. Afin de le retrouver, il mène l’enquête  avec sa petite amie, Tante Julia (rencontrée par hasard) et raconte le soir à sa tribu des histoires inspirées de ses recherches..

 

En synthèse : Très connu, particulièrement inventif et déjanté, « Au bonheur des ogres » est un livre où soit l’on adhère et accroche, soit l’on n’y comprends rien et détache. Cela part souvent dans tous les sens, le rythme est enlevé. Personnellement, il m’a fallu du temps pour bien entrer dans le style..   Mais cette pointe de folie permet d’y passer un bon moment loin du quotidien. C’est un livre que j’ai vraiment beaucoup aimé, et que je conseille pour s’amuser, pour oublier.. Bref, pour une bouffée d’amusement dans le quotidien.  De plus, si jamais ce livre est trop long pour vous, vous pouvez aussi découvrir le film 😉

 

 

Voici mes petites idées lecture en cette rentrée 2016. Et vous quelles sont les vôtres ?

 

A bientôt !

Enregistrer

Print Friendly, PDF & Email

6 commentaires

  1. Ha oui, les temps chauds doivent favoriser les lectures!
    J’ai apprécié « une saison à longbourne » de jo baker, qui reprends l’histoire d »orgueil et préjugés », mais côté serviteurs. Du coup j’ai relu orgueil et préjugé, en version courte ( il n’y a que ça a la médiateque), j’ai préféré la version domestique!
    J’ai aimé aussi « le jour où j’ai appris à vivre », de Laurent Gounon, bien franco français ( des références très légères à notre cher président) mais un livre qui fait du bien et qui se lit très vite ( de 23:00 a 1:50… Dur le lendemain au boulot!)
    Du coup je n’ai pas encore fait les marque pages….
    Je vais voir à la bibliothèque si t’es livres y sont!
    A bientôt!

    1. Author

      Coucou,
      Oui, les nuits un peu trop chaudes ou tu ne peux pas dormir avant 2h du mat on facilité les choses 😉
      Merci de partager tes découvertes. « Une saison à longbourne » m’intéresse vraiment, ayant adoré orgeuil et préjugés et aimant bien aussi ces retournements où l’on voit la vie de l’autre côté ‘comme dans dowton abbey ». Je me met l’idée dans ma future liste d’achat. Pour l’autre, je l’avais aperçu et m’étais posée des questions… Cela vaudra le coup que je le tente si tu as aimé 😉
      Merci encore pour le partage. A bientôt !

  2. Tres bonne idée!! daniel pennac est un auteur formidable et cette série de trois livres est tout simplement géniale !!lue et relue !!on ri aux eclats on est emu cette série des malaussene est super!!! à ne pas manquer merci bisous annie

    1. Author

      Hello,
      Oui la série des malaussène est vraiment amusante, permet de se détacher du quotidien et se re-lit toujours bien 🙂
      hors cette série, j’ai aussi lu « le Journal d’un corps », tout aussi bien écrit, et qui porte vraiment à réfléchir. Je le conseille aussi ! 🙂

  3. en fin de compte je n’ai pas beaucoup lu durant cet été, pas d’école donc pas de longs trajets en métro ni en bus pour accompagner fiston mais juste 10 minutes de marche pour aller au boulot … j’ai repris un livre le jour de la rentrée et j’ai retrouvé l’univers de j.c. grangé « lontano », c’est du grangé alors forcément j’adore 🙂 merci pour cet article, bisous !! belle semaine

Répondre à Florence (Au Fil du Thym) Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.