Gratin de pommes de terre, patate douce et morue

Gratin de pommes de terre, patate douce et morue

 

Bonjour à tous,

Nous allons encore discuter d’un peu de cuisine ce matin, cela vous dit ? Cependant je vais un peu quitter l’organisation du repas de noël, car juste à côté ..j’ai toujours mes « troupes » qui me faut généreusement « ravitailler ». Vous connaissez ? 😉

Je vous retrouve donc autour d’ une idée gourmande et réconfortante  « inventée » il y a peu pour pallier à un problème très critique : quasi plus d’ail dans les placards.

 

C’est l’histoire d’une brandade sans ail..

Vous connaissez sans doute la brandade de morue, cette préparation de pomme de terre et morue salée que l’on propose en plat où tout simplement en garniture apéritive ? Vous aimez ?  A la maison, c’est une recette que tous mes gourmands -même les petits ! – adorent, malgré la présence d’une bonne quantité d’ail.  Alors, quand ils rechignent sur le poisson frais, j’aime bien « dégaigner » ce plat.. Cela leur fait un peu de poisson, l’air de rien 😉

Tout dernièrement, face à une réticence au poisson, j’ai voulu leur préparer une brandade et ai fait les courses en conséquence : la morue salée, les patates, vérifier l’approvisionnement d’huile d’olive. Tout était « OK ». Et puis, une fois en cuisine :
« Et m### y’a plus d’ail ! »
Une seule pauvre gousse d’ail traînait, pas suffisant pour ma classique brandade. Hors de  question de la tenter avec si peu d’ail, cela n’aurait pas plu. J’ai donc tourné 5 minutes dans ma cuisine, complètement déboussolée : ma morue était en train de cuire, mes patates aussi, le repas dans moins d’une heure.. La situation devenait critique.
Et puis, j’ai aperçu mon sachet de patates douces, prises « au cas où » pour un soir.  En réfléchissant, la patate douce pouvait adoucir le goût prononcé de la morue et équilibrer un plat même en l’absence de beaucoup d’ail. Cela se tentait non ? J »essayais de m’en convaincre quand j’entendis le signal fatidique :
« Maman, on mange quand ? J’ai faim !! « 
« J’ai faim aussi !  » (deuxième petit gourmand)
« Dis on mange quoi ? » (re-premier petit gourmand)

Ok, plus le temps de réfléchir à comment rattraper ma recette, cela devenait critique d’avancer sans sa réalisation sous peine de voir les petits gourmands squatter la cuisine à chanter du « on a froid, on a faim ! »

« Comme une brandade de morue, mais jaune et orange. »

« Jaune et orange ? (premier petit gourmand) comment tu fais »

« Vous verrez, répondis-je en tentant de sourire. Mais là,  vous partez sous la douche et vous ne mangerez que quand vous serez tout propres !! »

Pendant que le Papa prenait le relais sur le « lessivage » des petits, je terminais ce gratin sans plus amples réflexions, en procédant « comme pour une tartiflette » : alternance de patate (de terre)/morue/re-patate (douce), recouvrant de crème, puis direction le four. Le temps que tout le monde soit propre et la table dressée, ce gratin de patates et morue était prêt.

A la dégustation, ce plat a réuni tous les suffrages. Outre le côté « ludique » de la couche orange et la couche jaune (cf photo) qui amusa les petits,, il présenta une très bonne association de goût entre la morue salée et la patate douce plus sucrée. Pommes de terre et patate douce se marient aussi très bien, avec des textures proches puis un goût sucré de patate douce légèrement adoucit.  Rassasiant, différent de la classique brandade, ce plat fut une excellente alternative pour un repas consistent. Et j’étais contente d’avoir récupéré ma « brandade sans ail » 😉

 

 

Je vous partage donc cette idée, qui peut vous permettre de proposer un gratin original mais délicieux 😉

 

Recette du Gratin de pommes de terre, patate douce et morue

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 1 heure

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  • 600 gr de pommes de terre
  • 600 gr de patate douce
  • 500 gr de morue salée
  • 300 ml de crème liquide
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bel oignon
  • 2 brins de thym
  • Sel, poivre, noix de muscade.

 

Réalisation

Préparation [la veille]:
Faites bien désaler la morue : pour de la morue salée achetée en vras, il faut généralement la désaler 12H en changeant l’eau. Si vous l’achetez en paquet sous vide, suivez les instructions sur le paquet.

Préparation du gratin :

  • Faites cuire la morue dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Égouttez là puis émiettez la (en retirant les arrêtes) et réservez.
  • Entre temps, hachez l’oignon et gousses d’ail, puis les revenir dans une poêle chaude avec s 1 à  2 cas d’huile d’olive jusqu’à ce que l’oignon commence à caraméliser. Réservez ensuite.
  • Lavez vos pommes de terre et patates douces puis épluchez les. Coupez-les ensuite en fines tranches en gardant les légumes séparés.
  • Faites bouillir une casserole d’eau salée puis plongez y vos rondelles de pommes de terre pendant 5 minutes (elles ne doivent pas cuire entièrement mais précuire.. Donc adaptez le temps de cuisson selon l’épaisseur). Récupérez vos pommes de terre (bien égouttées) puis disposez les dans un plat à gratin.
  • Sur ces pommes de terre,  disposez le mélange ail/oignon puis la morue . Émiettez  ensuite le thym et râpez un peu de muscade. Disposez enfin environ la moitié de la crème sur la morue.
  • Faites cuire vos rondelles de patate douce pendant 5 minutes dans de l’eau bouillante salée (de même, adaptez le temps de cuisson selon l’épaisseur). Égouttez les puis disposez les sur la morue.
  • Recouvrez du restant de crème, et émiettez le deuxième brin de thym sur le dessus.
  • Enfournez pour 40 minutes environ à180°C. Le gratin doit être doré.

Servez bien chaud.

Astuce : Pour apporter plus de croustillant, vous pouvez parsemer de chapelure ou de parmesan

 

 

~~ Je propose également cette recette pour le petit jeu « cuisinons de saison /décembre » (avec la patate douce) organisé par Claudine ~~

cuisinons-de-saison-en-fin-logo

 

Mots clés : patate douce, pomme de terre, morue, gratin, plat, plat complet

Enregistrer

Enregistrer

Print Friendly, PDF & Email

16 commentaires

  1. Il me plait bien ce gratin. La morue est un poisson que j’apprécie en plus. Bonne journée

  2. Eh ! voilà comment on invente un plat et je suis certaine que c’était très bon ! avec de la morue car je n’en ai pas toujours à ma disposition ou un autre poisson (là j’en ai dans le congélo). J’aime beaucoup la patate douce lorsqu’elle est mélangée avec d’autres légumes (seule moins). Patates douces pommes de terre c’est excellent !! Ton petit gratin me plait beaucoup Flo !! Merci. Bonne journée ! bises

    1. Author

      Et bien, il n’a pas passé la soirée, donc oui il était bon 😉 De plus petits gourmands et mari ont trouvé cela sympa de « changer », ce qui fait que j’étais donc doublement contente d’avoir rattrapé mon plat.
      Chez nous la patate douce est bien appréciée.. car assez proche de la patate « classique », et on peut faire des frites avec 😉


  3. un plat parfait pour se réchauffer! bonne journée

    1. Author

      Oui, un bon plat pour se réchauffer et pour se réconforter après une journée dans le froid. Il en faut le week end avec les marchés de noel ^^

  4. Merci beaucoup je pars donc sur cette recette mais en remplacement de la pomme de terre peut être butternut ou igname

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.