Escapade en Drôme #2 : Les chutes de la Druise (Vercors, Drôme)

Escapade en Drôme #2 : Les chutes de la Druise (Vercors, Drôme)

Bonjour à tous,

 

Je vous retrouve aujourd’hui pour continuer les escapades d’été autour de Drôme/Isère/Ardèche. Come cette semaine les températures se veulent estivales, je vous emmène  dans un des  coins les plus rafraîchissants du Vercors. Ballades et jeux d’eau en vue 😉

Comme les photos seront plus explicites sur ces curiosités naturelles, ce billet s’appuie sur beaucoup de  mes photos. Mais allons, dirigeons nous au cœur du Vercors, dans les gorges d’Omblèze…

Le Vercors, Kesako ?

Depuis le temps que je vous en parle, il serait temps de dire quelques mots sur le Vercors. Le Vercors est  massif de montagne, de petite montagne, typé pré-alpin (= devant les Alpes), large de 40 km et long de 60km.

Côté origine, il faut revenir loin en arrière, lors que les Alpes furent crées : Ces massifs prirent naissance de la collision entre la plaque européenne et la plaque africaine : Pour gagner de la place entre ces deux plaques poussant en sens contraire Quelque part entre ces deux plaques, la terre qui constituait l’ancien plancher de l’océan fut soulevée . Du côté « français », les terres  furent charriées avec les alpes, se plissant, se cassant par endroit, et formant un enchaînement de plateaux,  gorges fines, et vallées. Une fois formé, le massif fut érodé par l’eau qui creusa des cirques et élargit les vallées. La végétation s’y greffa ensuite, puis l’homme.

Actuellement, le Vercors est un massif montagneux très connu pour ses plateaux et ses falaises : quand vous l’approchez par Valence, vous avez vraiment un « mur » devant vous assez impressionnant. Une fois sur les plateaux, vous avez une vue imprenable sur la région, jusqu’à redescendre dans une vallée et grimper sur un nouveau plateau…

 

Dans les gorges de l’Omblèze

Les gorges de l’Omblèze dont je vous parle, correspondent à des gorges creusées par la rivière Gervanne, situées au  milieu du Vercors. On y accède soit par Crest en remontant vers Plan de Baix, soit par la plaine de Valence, en suivant Valence -> Peyrus -> Plan de Baix.  On les rejoints  par une petite route, d’abord à flanc de colline avec une vue imprenable sur une langue de roche à pic, puis descendant en serpentant dans les gorges verdoyantes. Voici une photo à proximité des gorges :

arrive_gorge_ombleze

 

Après quelques virages serrés,  on arrive au Moulin de la Pipe, et c’est dans ces lieux que je vous propose de vous arrêter.

 

Ballade dans les gorges

Une première ballade à effectuer est la « visite » des gorges, a pied, en suivant la route  gourdonnée. Quand je parle de gorges, imaginez vous des murs de plusieurs dizaine de mètres de hauteur, enserrant la rivière, la route, et quelques arbres qui arrivent à pousser (cf photo). Sur les flancs, selon la saison, vous pourrez observer des campanules d’un magnifique violet.

ombleze_dans_gorgescampanule_grande

 

Dans cette atmosphère fraîche et ombragée on retrouve souvent des murs de mousse poussant en épais coussin puis  pétrifiée  sous l’action de l’eau et des minéraux. Ces curiosité géologies sont assez fréquentes dans le Vercors et  sont appellées Tuf. C’est un excellent spot je trouve pour s’amuser en photo, à essayer de « capter » le mouvement des gouttes.

mousse_et_tuf

 

 

jeu_eau jeu_eau2

Une première cascade à flanc de gorge

Si vous continuez la route direction Omblèze, vous arriverez sur la cascade de la Pisseoire.  Cette immense cascade qui prends source sur le haut des falaises et tombe dans un petit lac. Fraîcheur assurée dans ce coin ombragé.

cascade_pisseoire1

cascade_pisseoire2

 

 

Si vous avez le temps, continuez un peu la route pour voir le dé-serrement des gorges et l’apparition des premières pâtures.  Les paysages valent le détour. Pour atteindre le petit village d’Omblèze, la voiture sera probablement préférable vue la distance.

 

Et une autre en suivant la Gervanne.

Une deuxième ballade à réaliser est la chute de la Druise. Pour cela, reprenez votre voiture, et au moulin de la pipe traversez la rivières et suivez vers Assange. Après un km environ, vous trouverez un  parking où vous garer. Mettez vos chaussures de marche  et descendez via les chemins balisés jusqu’au pied de la Gervanne. Une fois en bas, remontez la rivière, et vous allez atterrir devant une des plus grande cascade de France : la chute de la Druise.

 

Chute_druise

Devinez sa taille ?

.

.

.

On compte 72 m de haut 😉 Je ne sais pas pourquoi, mais ce paysages m’ont toujours évoqué  les cartes postales des îles volcaniques et paradisiaques. Jamais je n’aurais cru voir cela si proche de chez moi..

La ballade du côté de la chute de la Druise prends entre 1h -1H30 (aller et retour). Si vous avez un peu de temps, suivez la rivière en descendant, il y a de jolis coins photo dans cette ambiance entre montagne et forêt.

 

Et faire une pause

Si vous souhaitez faire une pause gourmande, arrêtez vous au Moulin de la Pipe. Ce gîte/restaurant aménagé dans l’ancien moulin d’Omblèze, propose chambres d’hôtes et une cuisine locale à base de produits frais. Escargots de la plaine de Valence, friture de truite du Vercors, fromages et charcuteries locaux au menu 😉 Pour les petits creux, il offre également un snack-bar ouvert à toute heure.

moulin_de_la_pipe

Nous n’avons pas encore eu l’occasion d’y rester, mais c’est prévu que l’on s’y fasse un dîner 100% authentique. En tout cas, à chaque fois que nous sommes allés nous balader dans le coin, c’était bondé.

Astuces/Infos

  • Si vous souhaitez vous balader dans le coin, de bonnes chaussures sont quand même un plus pour effectuer les descentes/montées en toute sécurité.
  • Prévoyez un après midi de ballade, si vous souhaitez faire les deux cascades. Je vous conseille de débuter par la chute de la Druise, souvent plus prise d’assaut par les drômois.
  • Pour plus d’infos :

 

En espérant vous avoir intéressé, je vous dis à bientôt !

Enregistrer

Print Friendly

2 commentaires

  1. Ombleze est une valeur sûre!
    J’y ai fait le canyon des gueulards, une ballade dans le lit d’une rivière qui devient souterraine en été.
    Pour ceux qui veulent se reposer, il suffit de se poser dans les gorges et regarder les escaladeurs…
    Enfin pour le moulin de la pipe, ils font des soirées musicales fort sympa! Accompagné de plateaux de produits locaux et de bière locale, j’ai beaucoup aimé
    Réussies, tes photos de mousse ombragée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.