Escapade en Drôme #3 : Grignan

Escapade en Drôme #3 : Grignan

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui pour la suite de nos escapades d’été dans la Drôme et départements frontaliers. Je souhaiterais ce matin vous faire connaître le « petit Versailles de la Drôme » : la ville et le Château de Grignan. Nous remontons le temps, à la rencontre de la marquise de Sévigné.

 

 

grignan_vue_generale

Ou se trouve Grignan ?

Au sud de la Drôme mon capitaine ! Petite ville de Provence située sur un éperon rocheux, elle possède un patrimoine historique important, bien restauré, et très connu dans le coin.

Pour rejoindre Grignan, le plus simple est de suivre l’A7 et selon votre direction :

  • Venant de marseille : prendre la sortie10 direction Pierrelatte, traverser Bollène, passer à proximité de la Garde Adhémar et s’orienter avec les panneaux
  • Venant de lyon : sortie 18, direction Nyons, Valréas et suivre les panneaux.

Grignan étant très connue, elle est bien fléchée 😉

Grignan, Côté Histoire

De part sa situation géographique privilégié (éperon rocheux situé dans une plaine) Grignan est bien vite habité et dès 1105, on a connaissance d’un bourg et d’un château en possession de la famille des Barons des Adhémar. Les Adhémar sont une des plus riches et puissance familles, donc vous pourrez trouvez encore des traces à la Garde Adhémar, Mont-élimar (Mont Adhémar). Grignan est le symbole de leur puissance, avec d’abord un château féodal défensif (1200 environ), puis étendu et décoré à la renaissance pour devenir château d ‘apparat.

 

grignan_facade_renaissance

Des Adhémars, nous connaissons notamment François de Grignan, lieutenant général des armées de Provence, qui embelli le château.. Et qui épousa en 3e noces la fille de Madame de Sévigné. Ce nom vous dit quelque chose ? Madame de Sévigné fut une écrivaine du XVIe siècle (Louis XIV), qui entretint une correspondance très abondante avec sa fille chérie. Dans ses lettres, elle contait sans entraves la vie à la cour de Versailles, ce qui laisse aujourd’hui un témoignage fort des mœurs et coutume de l’époque… pour citer un documentaire très connu « elle tenait un blog avant l’heure ». Elle séjourna 3 fois à Grignan, et associa son nom au château. Ses lettres furent recueillies et publiées, inspirant à Grignant l’image d’une « ville des lettres » omniprésente.

Après la perte du château par les Adhémar, le château fut relativement maltraité par ses propriétaires, qui le considèrent comme une « carrière de pierres ». Il fut récupéré en 1912 par Louise Fontaine, dans un pitoyable état, qui le reconstruisit sur la base des murs restants, et le meubla avec d’anciens objets volés après la révolution et dispersés en Rhône Alpes.

 

Note : Pour les férus d’histoire, je vous conseille de jeter un coup d’œil sur le « Secret d’histoire sur la marquise de sévigné », qui vulgarise bien le personnage.. Et se déroule à grignan 😉

 

 

Grignan aujourd’hui :

Aujourd’hui, le bourg historique est assez préservé, bien qu’envahi par magasins et restaurants. Cela vaut le coup de se balader dans les petites ruelles à la fraîche, chercher les roses anciennes, les roses trémières, et s’offrir un bon petit restaurant (conseil : l’Etable est pas mal). En faire le tour n’est pas très long, et il y a de jolis points de vue.

grignan_passerosegrignan_rue_vielle_ville

 

Avant ou après le château, je vous conseille notamment de vous rendre à la collégiale Saint Sauveur, située à flanc de piton rocheux, qui vaut le coup d’œil par ses volumes. Avec un peu de chance, vous pourrez même y entendre l’orgue.

grignan_chapelle_saint_sauveur

Le château est visitable soit librement soit par visite guidée. Les extérieurs sont en accès libre, et valent le coup pour admirer le paysage imprenable sur toute la Drôme provençale et jusqu’au mon Ventoux. Faites le tour pour aller sur la terrasse (située sur le toit de l’église), et vous arrêter quelques instants pour contempler la vue.

vue_campagne_drome_provence

 

vue_ventoux_grignan

Amateurs d’histoires, pour le château, nous avons pris la visite guidée, fort bien expliquée, qui nous emmena dans toutes les pièces avec les explications historiques et les détails d’ameublement. Elle nous a pris un peu plus d’une heure, et à mon sens vaut l’investissement. Voici quelques photos prises de l’intérieur.

 

grignan_chambre_comte_grignan

grignan_salle_apparat

A proximité, si vous avez le temps, faites un saut du côté de la Garde Adhémar, avec ses vielles ruelles et son point de vue sur l’A7, le Rhône, et la campagne.

Les fêtes Nocturnes de Grignan

Si vous souhaitez visiter Grignan en été, je vous conseille fortement de vous renseigner et prendre des billets pour les fêtes nocturnes de Grignan. Il s’agit de pièces de théâtre (une par été), réalisée en plein air, de nuit, et devant la façade renaissance du château. Le type de pièce est variées : allant de Molière, Shakespeare, à Feydeau.. Et pour ma famille et mes collègues, c’est LE rendez vous incontournable de l’été. Cette année, c’est une adaptation de Don Quichotte qui est mise en scène, dont voici une photo pour vous donner l’ambiance (désolée pour la mauvaise qualité, les photos sont interdites).

grignan_theatre

 

Et donc, pourquoi s’y rendre ?

SI je devrais résumer, je dirais :

  • Pour visiter le château, bien restauré, clairement le plus intéressant de la Drôme, et avec une vue imprenable sur la Drôme et le Ventoux
  • Car c’est une jolie petite ville, de l’intérieur et de l’extérieur. Rien que pour vous y rendre, vous traverserez oliveraies et champs de lavande (en fleur en juin- juillet), et pourrez en été entendre le chant des cigales.
  • Pour les fêtes Nocturnes : comme je le disais, c’est LE rendez vous de l’été en Drôme.. Donc je vous conseille chaleureusement d’essayer. Pour les billet, vérifiez les réservation fin mars-début avril, c’est vite plein 😉

 

Pour plus d’infos…

Vous pouvez consulter

 

 

Voilà, en espérant vous avoir intéressé, je vous dit à bientôt pour d’autres idées 😉

 

 

Print Friendly, PDF & Email

4 commentaires

    1. Author

      Grignan est vraiment une jolie ville à avoir visité, et le château -surtout sa vue – vaut vraiment le détour. Si un jour tu passes dans le coin, je te conseille chaleureusement de faire le détour 😉

  1. j’avais bien aimé aussi, visité le coin avec mon ex mari il y a une dizaine d’années, très très belle région de france !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.