Escapade en Pays Cathare 1 : Carcassonne

Escapade en Pays Cathare 1 : Carcassonne

Vue de Carcassonne, du vieux pont
Vue de Carcassonne, du vieux pont

 

Bonjour à tous,

Il y a quelques jours – même si cela ne c’est pas vu sur le blog – j’ai eu l’opportunité de partir quelques jours en vacances dans l’Aude (département 11, sud ouest de la France) . Au départ, je n’avais pas l’intention d’en parler… pour ne pas vous embêter avec… mais face à certaines découvertes que j’ai faite, je me suis dit qu’il serait assez égoïste de ma part de ne pas vous les partager.

En effet, cela peut vous donner des idées de vacances, par trop loin, pas trop chères, ludiques, et laissant de beaux souvenirs. 😉

Alors, je vais me permettre de vous présenter dans les jours à venir quelques découvertes réalisées et petits conseils si vous souhaitez faire des vacances là bas. Première étape incontournable : La cité de Carcassonne !

Quelques Repères :

Carcassonne se situe dans le Languedoc-Roussillon, grosso modo entre Montpellier et Toulouse, sur les bords de la rivière Aude . Avec sa situation géographie très sympathique (un fleuve apportant de l’eau, une plaine pour les cultures, des montagnes autour pour du minerais) c’est une ville qui apparaît dès l’époque des gaulois sous forme d’un oppidum sur un immense plateau. Située à mi chemin entre la méditerranée et l’atlantique, elle est bien vite colonisée par les Romains qui y créent les premières murailles.

Les romains sont chassés au Ve siècle par les wisigoths, les wisigoths sont ensuite chassés par les Francs, et autour du XIe siècle, elle passe sous le giron des Vicomtes de Trencavel qui construisent de nouveaux murs sur ceux des romaines (deuxièmes fortifications) et un début de château. Située sur un axe commercial atlantique-méditerranée, elle devint bien vite une riche cité prospère.

Autour du Xe siècle, la mouvance cathare (une « variante » de la religion chrétienne) s’implanta bien dans la région, et en particulier chez les seigneurs de Trencavel. Alors quand la papauté Romaine appela à la croisade contre le cathares (1209-1229), Carcassonne fut assiégée, tomba et le seigneur de Trencavel fut emprisonné. Après quelques péripéties, le Roi de France s’appropria la cité, ce qui tombait bien car elle était à la frontière (de l’époque) entre la France et l’Espagne !

Le Roi de France, ne voulant pas d’un nouveau seigneur à la tête de cette coté, mis un de ses soldats à la tête (un sénéchal) qui continua – une troisième fois – la fortification de la cité. Les murs furent élevés, des tours construites, le château agrandi. La population fut chassée de la cité médiévale et une « ville basse » plus pratique d’accès pour le commerce fut également construite sur les bords de l’Aude, dite « Bastide Saint Louis ».

Suite à l’annexion du Roussillon (1659) Carcassonne « ville haute » déclina peu à peu mais Carcassonne « ville basse » resta prospère jusqu’au XVIIIe siècle, grâce au commerce de draps de laine. Démantelée progressivement, la cité fortifiée fut sauvée par Eugène Violet le Duc qui entrepris sa restauration et par Prosper Mérimée la classa aux Monuments Historiques. Aujourd’hui, et bien la ville vit majoritairement du tourisme.

A visiter

Si vous voulez visiter toute la cité, je vous conseille de prévoir la journée.. Et de partir à la fraîche en été !

1 – Les Remparts et la cité médiévale

Même de l’autoroute, il n’est pas possible d’ignorer cette immense cité médiévale, avec ses fortifications et ses nombreuses tours, classée au patrimoine mondial de l’Unesco.. Libre d’accès, elle vaut clairement le détour, ne serais-ce que pour flâner dans ses ruelles et ses remparts, disposer d’une autre vision des cités d’antan, s’imaginer quelques instants aux siècles d’avant. Les plus petits pourront même un temps se prendre pour des chevaliers ou princesse ^^. Bon, petit bémol, on y retrouve toujours foison de boutiques et de restaurants, mais ils réussi à s’implanter sans détériorer le cadre, ce qui laisse une visite globalement très agréable (surtout par beau temps). Si vous en avez le moyen, allez y au moins une fois, c’est à avoir vu.

Pour le côté culturel, je vous conseille de prendre la visite guidée (longue, 2H30… et avec bonnes chaussures !), qui porte à la fois sur l’histoire de la cité (origines, développement, et légendes autour), présente des éléments d’interprétation des constructions (les différentes époques de fortification par exemple) et permet aussi de descendre dans la bastide St Louis pour disposer d’un aperçu complet de l’histoire de la ville de Carcassonne.

 

Les remparts de carcassonne

2- Le château Comtal

C’est le château construit par les vicomtes de Trencavel, agrandi au fil du temps (entre aux part les Sénéchaux). A visiter pour ceux qui veulent un complément d’histoire et un aperçu (décoiffant ^^) de la ville par les remparts. Sincèrement la visite est globalement bien fichue : explications claires de la construction, petit film de synthèse de l’histoire, et superbe point de vue sur la ville basse et la Montagne.. Cela a très bien complété la visite de la ville.

 

Les remparts de carcassonne

Le Chateau Comtal de Carcassone
Le Chateau Comtal de Carcassone

 

3- La basilique St Nazaire.

Un quart de la cité ayant été donné à l’évêché local, une basilique (ancienne cathédrale) fut construite autour du XI-XIVe siècle. Je ne vous parlerais pas d’architecture à part pour dire que c’est du gothique… – je « décroche » dès qu’on parle de « linteau », « arc boutant » et autres – mais je vous conseille d’aller la voir pour les magnifiques vitraux et le choeur de marbre rouge venant de Caunes Minervois.

Gourmandises locales

Gourmandises locales : cassoulet, nougat de limoux
Gourmandises locales : cassoulet, nougat de limoux

Même si j’étais concentrée sur l’histoire, j’ai noté quelques petites choses à déguster dans le coin :

1- Le cassoulet : nous sommes dans le Sud Ouest, on cuisine le canard et le cassoulet est hyper représenté dans les restaurants. A tenter pour connaître « le cassoulet traditionnel », en prenant les restaurants avec le logo « Académie universelle du Cassoulet ». Pour les inconditionnels, vous avez aussi pas mal de conserves artisanales proposées.

2-  Le nougat de Limoux : En 1936, un artisan M.Bor du village de Limoux s’amuse à préparer son son propre nougat… Et son nougat a tellement de succès qu’il devint réputé dans toute la région. 🙂  C’est un nougat caractérisé par des amandes grillées, très tendre (plus que celui de Montélimar) et franchement délicieux.

3- Le vin : Quelques AOC existent dans le coin : Corbières (vin rouge, plutôt aux arômes fruits rouges, à déguster avec de la viande rouge ou du gibier) et Minervois (vin rouge aussi, arômes fruits noir, à déguster avec canard, gibier) pour ne citer que les plus connus.

 

Voilà un petit aperçu de nos découvertes 🙂

En espérant vous avoir intéressé, amusé, donné des idées ..
A bientôt !

Print Friendly

10 commentaires

  1. La cité de Carcassonne est une vraie merveille et puis en ce moment, c’est vraiment idéal pour la visiter, le temps est super et elle n’est pas encore prise d’assaut par les touristes.

    1. Author

      Oui effectivement, la cité est vraiment impressionnante, et clairement à avoir vu une fois. Niveau temps, c’est vrai que le mois de Mai est assez idéal : ni trop chaud, ni trop mauvais, de quoi bien profiter 🙂

  2. Et bien je trouve ton initiative très intéressante. J’adore partager ce genre de billet sur mon blog et je t’avoue que je n’ai jamais pensé que ça pouvait ennuyer. Je me dis que : Au cas où …il y a toujours la ressource discrète pour le lecteur de passer à autre chose ! Moi je plonge direct dans ce genre de billet et je le lis toujours attentivement, toujours en recherche de nouveautés à découvrir même si je connais plus ou moins le lieu présenté.
    Merci beaucoup pour ce premier volet. Je ne suis pas sûre de pouvoir lire le reste car je serai en vacances dans très peu de temps. A mon tour ensuite de faire part de mes découvertes.;o))
    Bises et bonne soirée
    MIE

    1. Author

      Merci pour ton mot, cela me fait super plaisir !!
      En fait, j’ai toujours peur de faire du « 3615 vis ma vis », ce qui a mon sens n’intéresse personne… C’est pour cela que j »envoie des articles « autres que recettes » avec un peu d’appréhension.
      En plus, j’ai toujours peur de « faire du mal » à ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir prendre quelques jours de vacances en dehors de chez eux..
      Enfin bref..

      Si je ne te recroise pas avant sur blog interposés, je te souhaite de très bonnes vacances ! Et je passerais voir avec beaucoup de plaisir et de curiosité tes découvertes 😉

  3. Tu fais très bien d’en parler, au contraire !! Je n’habite pas très loin (1 h au-dessus de Montpellier) et cela fait des lustres qu’on se dit qu’il faut qu’on se fasse un WE à Carcassonne, tu remets cette idée au goût du jour ! Je note toutes tes adresses 🙂

    1. Author

      Ben franchement, n’hésites pas pour ton week end. Carcassonne est vraiment « a avoir vu » au moins une fois.Prévois juste de le faire hors saison qu’il n’y ai pas trop de monde et que vous soyez plutôt à la fraîche 😉

      1. Je pars ce WE avec mon mari à Carcassonne, je vais tout de suite imprimer tes pages pour avoir une base de visite ! On n’a pas trop approfondi le sujet, elles vont m’être précieuses, merci Florence ! On a juste samedi fin d’après-midi, dimanche et lundi matin, alors on verra ce qu’on a le temps de faire 🙂 Bises

  4. Quel chouette article, la cité de Carcassonne est au programme des vacances d’été (en septembre, quand tout le monde est rentré pour l’école, hihi on profite tant qu’on n’a pas de p’tits bouts !) Je te remercie pour ce joli billet qui invite à la découverte du pays. Je rêve d’un bon cassoulet ! Pas grave s’il fait une chaleur de fou ce jour là ! Si tu as chipé de bonnes adresses je suis bien sûr preneuse !

    1. Author

      Merci pour ton commentaire. Tu fais bien d’y aller hors saison, c’est toujours mieux pour être tranquille et plus au frais.
      Pour les adresses, en fait on a pas testé de restaurant à Carcassonne même, mais plutôt en dehors pour éviter les « attrapes touristes ». Je te suggères franchement d’essayer le restaurant « Le Moulin » à Trèbes, situé sur le canal de midi. Ils proposent une cuisine tradi, mais vraiment très bien faite (et 100% maison!), sur un cadre très joli. Mon mari -grand amateur de cassoulet – l’a testé et m’a avoué ‘n’en avoir jamais mangé un aussi bon de sa vie ». Bref, je te le conseille vraiment ! Et Je pense même faire un billet sur eux dans les jours à venir. 😉

  5. j’ai adoré !! j’ai passé deux semaines dans la région il y a plusieurs années avec mon ex mari, j’avais beaucoup beaucoup aimé ce coin de france !! on avait visité pas mal de châteaux d’ailleurs puisque nous sommes de grands fans de l’histoire, des cathares … je recommande, c’est une région magnifique !!
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.