Escapade en Isère #2 : Saint Antoine l’abbaye

Escapade en Isère #2 : Saint Antoine l’abbaye

Bonsoir à tous,

 

Bien que les vacances soient terminés pour moi, je vous propose de continuer nos escapades et nous dépayser via les visites des jolis coins à proximité de Valence. J’aimerais aujourd’hui vous entraîner dans le sud de l’Isère, à la rencontre d’un des plus beaux villages de France  – qui mérite bien son nom – : Saint Antoine l’abbaye  (en Isère).

 

Ou se trouve-t-elle?

Saint Antoine l’abbaye est un village situé en Isère, à environ 50km nord est de Valence. Pour ceux qui ne sont pas de la région, pou y accéder, le plus simple est de prendre l’autoroute  A49 vers grenoble (ou valence, selon le sens), sortir à Saint Nazaire et  de suivre les indications. Étant un des plus beaux villages de France, elle est bien fléchée.

saint_antoine_abbaye_rempart
Arrivée sur Saint Antoine l’abbaye, vue du bas des remparts

Quelle est cette ville ?

 

Pour comprendre l’origine de ce village, il faut remonter un peu dans le temps. Autour de 300 après JC, un agriculteur égyptien nommé Antoine, fervent chrétien, décide de donner ses terres et ses biens aux pauvres pour vivre en ermite. Il s’isole dans le désert, vit de travail et de prières, subit les mêmes tentations que le christ mais résiste des années et des années. Sa foi et son engagement se faisant connaître, de nombreuses personnes le rejoignent pour suivre son sage enseignement et fonder ainsi le premier monastère.

Reconnu comme saint après sa mort, ses reliques furent vénérées et ramenées en France par un seigneur du Dauphiné (Jocelin de Châteauneuf)  vers 1070. Les reliques furent déposées dans village de La Motte-aux-Bois qui devient Saint-Antoine-l’Abbaye. Du fait de sa situation géographique et de la présence de relique, la ville  devint une étape des chemins vers Saint Jacques de Compostelle. Les bénédictins (ordre monastique) s’installèrent, fondèrent une abbaye,  église et hôpitaux pour soigner pèlerins et paysans. Une grande église fut démarrée autour du XIIe siècle, et terminée au Xve siècle

Aujourd’hui, quand on arrive dans ce village par l’accès sud (via Montmiral), on est ébahi par cette immense église perchée sur une colline, et d’architecture peu classique. L’ensemble de la vielle ville est bien préservé et permet de se plonger dans la vie d’antan. La ville « nouvelle » s’est développée à côté de la ville médiévale, sans la perturber. Ce village est reconnu comme un des plus beaux villages de France

 

 

Que peut on y faire ?

 

 

A mon sens, il y a au moins deux visites à réaliser : l’église et le village médiéval.  Elle peut être guidée ou réalisée librement. Pour la visite libre, les dépliants sont à disposition à l’office du tourisme de saint Antoine.

 

saint_antoine_abbaye_vue_exterieur
Entrée de l’église
saint_antoine_abbaye_vue_interieur
A l’intérieur de l’église

Nous y sommes arrivés en début d’après midi, juste avant le départ des visites guidées. Nous avons pris l’option  visite église + village d’une durée de 2heures.   Cette visite était fort complète, à la fois sur les origines de l’abbaye, la vie de  Saint Antoine, et l’architecture atypique de l’église. La ballade dans la ville est particulièrement intéressante pour connaître des détails de la vie courante de l’époque, comment les maisons s’organisaient et pourquoi.  Les 2 heures représentent vraiment le temps nécessaire pour tout aborder sans se presser, étant donné la richesse du passé de la ville, de l’église, et tous les petits détails de vie d’avant que l’on ne découvre que lors de ces visites. Nous en avons gardé un très bon souvenir, et donc je vous la conseille si vous souhaitez approfondir l’aspect historique

 

saint_antoine_abbaye_vielle_ville
Ancienne maison de la vielle ville, servant d’échoppe (en raison de la large ouverture sur le devant)

 

Dans la grande cour arborée devant l’église, il y a quelques boutiques et restaurants pour faire une pause ou flâner. A noter qu’il existe aussi dans cette cour un jardin médiéval  à visiter (que nous n’avons pas faite, déjà mal aux pattes ^^) .

La visite de saint Antoine vous occupera bien un après midi. Pour plus d’information (tarifs, horaires de visite, localisation) => http://www.saintantoine-patrimoine.com/

 

Et a proximité ?

Si vous êtes dans la région, je peux vous conseiller de vous laisser tenter à proximité par deux « choses » :

  • Pour retomber en enfance et s’amuser:  Le jardin ferroviaire de la ville de Chatte :  c’est un grand jardin aménagé en parcours immense de trains électrique (  http://www.jardin-ferroviaire.com/ ). On y retrouve des dizaines de petits trains, des rails qui se croisent, avec des maquettes des monuments de la région et plus, et un vrai décor arboré. Personnellement, c’est un coup de cœur dans mes visites dans le Royan, car petits gourmands et moi avons bien rigolé à chercher les trains, et c’était un sacré défi d’arriver à prendre ces trains (en marche !)  en photos. ^^

jardin_ferroviaire_1

  • Pour la détente : une ballade en train vapeur sur l’Isère avec un départ à La Sône ou saint Nazaire en Royan ( http://www.visites-nature-vercors.com/fr/bateau/decouvrez-notre-bateau/). C’est une croisière sur l’Isère en bateau à vapeur, au calme, et un bon plan pour se reposer en fraîcheur. Nous l’avons fait un jour pluvieux, donc je ne peux vous présenter de jolies photos sous le soleil.. mais la ballade était bien sympa et reposante après avoir « cavalé » dans d’autres « coins à visiter ».

bateau_royan_vue_saint_nazaire

 

 

En espérant que cette idée de sortie d’été (ou d’automne, hiver, printemps 😉  ) vous intéresse, je vous dis à bientôt pour de nouvelles idées !

 

Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Antoine-l%27Abbaye

Enregistrer

Print Friendly, PDF & Email

4 commentaires

  1. Tu me donnes bien l’envie d’y retourner!
    J’y suis arrivée en suivant des routes au hasard, sûrement en arrivant de montmirail, car la vue que j’ai eu m’a fait garer la moto sur le bas côté et monter à pied avec casque, blouson, bottes, le tout en courant car je n’avais pas tout à fait le temps….
    Cet édifice en plein milieu de la Drôme des collines ( ah bon c’est en Isère?!?) est surprenant et semble effectivement riche même en 1 coup d’oeil.
    Je dirai que comme d’habitude, je testerai un resto en en dirait le bien que j’en pense si c’est le cas! J’aime bien les visites avec restos….
    A bientôt!

    1. Author

      Coucou,
      Oui, c’est en isère 😉 Je te conseille vraiment d’y aller.. et si tu t’intéresse à l’histoire de faire la visite guidée église + ville. C’est vraiment très surprenant de ce rendre compte que ce lieu, actuellement « paumé en pleine campagne » avait une si riche histoire, et était un lieu si connu. Les choses ont bien changées !
      Moi aussi, J’y serais bien retournée cette année pour les médiévales, mais nous les avons loupées. Dommage, ce sera pour une autre fois !

  2. Je me renseigne sur les médiévales, merci pour l’info!

  3. Le jardin médiéval est très agréable : il te faudra y retourner ! (et le musée aussi intéressant…)
    Et à St Nazaire, j’aime bien la grotte de Thaïs, balade rafraichissante par temps bien chaud 🙂 La vue depuis le haut de l’aqueduc est impressionnante également….
    Il y a aussi le jardin des fontaines pétrifiantes à La Sône, ludique et apaisant à la fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.