Dernières lectures #19 : Des romans pour (s)’apprendre

Dernières lectures #19 : Des romans pour (s)’apprendre

 

dernieres lectures octobre 2017

Bonjour à tous,

Allez, retrouvons nous ce matin pour évoquer nos dernières lectures : quels livres ayez-vous lu récemment ? Romans ? Polar ?

Pour ma part, ce fut deux romans d’évolution de personnes, deux romans pour s’en sortir..

 

 

N°1: « Les dieux voyagent toujours incognito » de L.Gounelle

Un auteur que je ne connaissais pas, un titre amusant, un synopsis qui m’a plu, il n’en a fallu pas plus pour l’attaquer

Synopsis
Nous suivons Alan Greenmor, comptable américain embauché à paris comme chasseur de tête, qui considère ne pas avoir eu de chance dans sa vie. Après que sa copine l’ai plaqué, il décide d’en finir en sautant de la tour Effiel. Tout ewt prévu, sauf sa rencontre sur une des poutres avec un drôle de vieil homme . Cet inconnu un pacte : il le laisse diriger sa vie afin de le rendre plus heureux. N’ayant rien à perdre, Allan accepte. C’en suis une liste de tâche herculéenne pour qu’Allan apprenne à s’affirmer et se libérer de ces carcans..

Mon avis
La découverte de ce roman et de cet auteur fut clairement un bon moment de lecture.

Côté forme, c’est bien écrit, se lit facilement. Le ton n’est pas forcément très littéraire, mais clair, représentatif, ce que l’on attends d’une lecture sans grande prise de tête. On se plonge bien dans les ressentis et le vécu d’Allan, tout comme on se laisse bien happer par l’histoire

Côté histoire, elle est réaliste et amusante, arborant parfois avec de petits airs de comédie type Legardinier : Soumis aux desiderata de la personne qui souhaite le sauver, Allan doit parfois accomplir des tâches incongrues : se présenter dans une boulangerie et changer 5 fois sa commande, se faire « kidnapper » à l’autre bout de la France et rentrer par ses propres moyens.. La lettre au directeur reste un chapitre qui m’a fait exploser de rire.

Côté fond, sous l’air d’un roman, ce livre s’apparente à un petit traité de développement personnel. Au travers de l’analyse du vécu d’Allan, et des différentes « tâches » qu’il doit accomplir , on découvre de nombreuses pistes de travail pour apprendre à s’affirmer et dépasser ses blocages. En fait, dans le roman, Allan est entravé dans sa vie par la volonté de ne pas déplaire aux autres. On verra lors de mises en situations réalistes des méthodes pour s’en détacher. Si on va plus loin que l’histoire, il y a- je trouve – de bonnes astuces à tirer du bouquin et utiliser dans sa vie. Le tout sans en avoir l’air 😉

Bref, un bouquin qui m’a plu, avec – au-delà de l’histoire – une trame de fond sur le développement personnel intéressante dont on pourra sans doute tirer quelque chose. Un roman « feel good » que je conseille 😉

 

 

~~~~

N°2 « Orphelin des mots » de G. Louviot

« jusqu’à 35 ans, je ne savais ni lire ni écrire » ce sont ces mots sur la page de garde du livre qui m’ont attirés. Comment vivre sans savoir lire dans une société où tout passe par l’écriture ? J’ai voulu le découvrir

Synopsis
Ce livre est l’histoire de Gérard Louviot (écrite par lui-même). Enfant placé dans une famille d’accueil, traumatisé à l’école car il était lent, il n’arrive pas à apprendre à lire et écrire. Placé dans un établissement spécialisé, il apprends un métier manuel qui lui permet de construire sa vie. Mais, comment vivre décemment quand on ne peut pas lire les formulaires, les panneaux de la route, les bons de commande ? A 35 ans il lève le voile, avoue à son patron qu’il ne peut pas lire, et fini par apprendre…

Mon avis

En deux mots, ce fut un roman qui m’a clairement touché. C’est même un petit coup de cœur.

Ecrit à la première personne par G.Louviot lui-même, il offre un regard sans grande plainte et sans culpabilités sur l’illetrsime. En fait, quand on a reçu une bonne éducation (qui plus est qu’on lit régulièrement), on ne se rends pas compte du fossé qui nous sépare qui n’ont pas réussi à apprendre à lire et écrire. Quand tous les mots deviennent des tâches, on ne se rends pas compte de tout ce qui deviens inaccessible : remplir des dossiers pour des papiers administratifs, acheter une télé, lire les panneaux de la route ou des transports en commun, s’informer sur l’actualité.. Privé des mots, on est isolé de la société, des « normaux », de tout. Ce livre nous entraîne dans les difficultés et l’isolement des illettrés, et au lieu de culpabiliser, à être bienveillant.

Côté forme , même si les mots sont simples, c’est vraiment bien écrit. Ce court roman se lit facilement. Avec le « je » on plonge aisément dans le vécu douloureux de l’auteur, ses difficultés et problèmes. C’est d’autant plus remarquable sachant que l’auteur n’a appris que tardivement à lire.

Bref, un roman que je vous conseillerais très vivement, pour découvrir le quotidien de l’illettrisme et changer de regard. Un décalage d’autant plus impressionnant avec nos vies si vous êtes aussi lecteur assidu…

~~~~

Voilà, c’était mes dernières lectures.

Les connaissez vous ?
Et vous, sur quoi êtes vous ?

Avez-vous des suggestions de lecture ?

 

Belle journée 🙂

 

PS : pour plus d’infos :
https://www.babelio.com/livres/Gounelle-Les-dieux-voyagent-toujours-incognito/368378
https://www.babelio.com/livres/Louviot-Orphelin-des-mots/639974

Print Friendly, PDF & Email

6 commentaires

  1. j’ai lu le livre de Gounelle que j’ai beaucoup aimé !
    En ce moment, je suis sur un livre dans lequel je n’arrive pas à me mettre … lol
    Bisous

    1. Author

      Il y a parfois des livres comme cela.. tout récemment, j’ai essayé de lire le classique « hauts de hurlevent », mais pas moyen de le lire : ambiance trop sombre..

  2. Je suis toujours dans le monde d’Harry Potter (mais après tout il y a 7 tomes ) et ça ne me déplait pas….je m’évade dans ce monde fantastique le soir après une rude journée de travail. Mais le livre de Gounelle, tel que tu le décris, me plait bien….je l’achèterai ! merci pour ton partage. bisous

    1. Author

      Cela fait parfois beaucoup de bien de s’évader du quotidien 😉
      Pour le livre de gournelle, je te le conseille. Eventuellement, je pourrais même te l’envoyer, plutôt qu’il traîne dans ma bibliothèque…

  3. J’avoue que le livre de loupiot m’attire beaucoup. Il doit être vraiment intéressant. Je vais demander à la bibliothèque s’ils l’ont. Merci d’avoir partager tes lectures.
    Moi je lis beaucoup de polar. En ce moment je lis  » le livre du roi » d’Arnaldur indridason. J’en suis au début mais je trouve que c’est déjà bien intéressant. Cela parle des livres anciens qui sont précieux, de par leurs écrits et leurs indications sur notre histoire. Là dessus se greffe l’histoire des nazis et une intrigue par rapport à ce fameux livre qui attire les pires convoitises. Pas mal hein !

    1. Author

      Pour le livre de G.Louviot, il est clairement à découvrir, notamment pour comprendre le décalage entre « nous » (qui savons lire) et les illetrés. On ne se rends pas compte de l’exclusion dans laquelle ils sont placés, s’en est bouleversant.
      Pour votre polar, effectivement cela semble riche et prenant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.