Dernières lectures #20 : Pour tenter de comprendre..

Dernières lectures #20 : Pour tenter de comprendre..

lectures novembre 2017 - Khadra - Dos Santos

Bonjour à tous,

Parfois, peut être comme vous, mes lectures présentent de sombres écueils avec l’actualité. Elles sont légères lors des vacances d’été, joyeuses lors des fêtes de fin d’année… et puis dernièrement, j’ai voulu des romans plus durs et complexes. En particulier, je voulais tenter de comprendre l’origine des mouvances terroristes… En pleine lecture sur le sujet, comme vous, j’ai découvert avec effarement des attentats outre atlantique.. Étrange coïncidence..

Même si la thématique du blog ce veut plutôt légère, j’aimerais partager avec vous ces deux dernières lectures, deux romans que je vous conseille (surtout le 2e) si vous passez vous aussi par le besoin de vous faire une idée..

Pour information : Contrairement à mon habitude, tout commentaire  agressif ou à polémique suite à ce billet et/ou aux thèmes évoqués par les deux romans sera censuré.

 

N°1 : « L’attentat » de Yasmina. Khadra

Appréciant beaucoup l’écriture de Y.Khadra, ce roman était dans ma « pile à lire » depuis un petit moment. Sa courte taille m’a motivée

Synopsis

Dans un restaurant de Tel-Aviv, une femme se fait exploser au milieu de dizaines de clients. À l’hôpital, le chirurgien Amine Jaafari, (arabe naturalisé israélien), est appelé pour examiner le corps de cette kamikaze. A sa grande surprise, il découvre que cette patiente n’est pas ordinaire : c’est sa femme. Bouleversé, il va chercher à comprendre : elle l’aimait, il lui offrait une vie dorée, elle ne se plaignait jamais .. Alors commenta-elle pu réaliser l’impossible ? Sur quels argument a-t ‘elle prise cette décision. Epaulé par une collègue, le docteur Amine va s’engouffrer dans les rivalités entre Israël et Palestine, au cœur du terrorisme, pour tenter de comprendre…

Mon avis

En première impression, j’ai refermé ce livre avec une appréciation en demi-teinte.

Côté style, on retrouve le style Khadra : fluide, qui se lit bien, de belles phrases, et en même temps des mots qui savent toucher. Sur ce plan, pour moi, c’est toujours un bonheur de lire cet auteur.

Côté histoire & fond : parler de l’origine du terrorisme et du conflit israélo-palestinien sans parti pris est un exercice complexe, pourtant, à mon sens Khadra l’a fait. En suivant la progression du docteur Amine Jaafari, on tente d’avancer dans la compréhension de terrorisme, n’y trouvant aucune logique. Et puis tout semble caché, enlisé, s’accrocher à rien. On se confronte aussi aux vengeance des amis/collègues du docteur, qui ne manquent pas de le repousser et vouloir lui faire payer le geste de sa femme… Et puis, (comme un twiste) d’un coup on semble comprendre le « pourquoi ? », et le roman s’arrête.

En s’arrêtant ainsi, Y Khadra laisse à chacun le soin de se forcer une opinion.. Pour moi il m’a laissé une sensation de gâchis. Suite à ce roman le contexte de ce roman, je peux concevoir le terrorisme sans pour autant le comprendre (et a aucun moment le cautionner ) : tant de vies perdues, de destructions… N’y avait-il aucune autre solution ?

Bref, si vous me demandez si cela vaut le coup de le lire, je vous dirait à 100% oui, car ce roman invite à se poser des questions et découvrir des points de vue que l’on ne connait sans doute pas dans nos « cages dorées » du quotidien.. Par contre je ne le conseillerais que si vous souhaitez vraiment s’intéresser au sujet, car il est complexe et bouleversant…

 

N°2 : « Furie divine » de José Rodrigues dos Santos

Alors que l’actualité évoquait la défaite de l’état islamique, au boulot, entre collègues, nous avons discuté du sujet lors d’une pause café. Face aux explications de certains, j’avouais ne pas avoir de connaissance de l’islam et ne pas comprendre comment un texte dit « sacré » pouvait appeler à la vindicte. Pour entre-apercevoir le terrorisme islamique (sans me plonger) dans les textes, un collègues m’a conseillé ce roman-thriller… Une excellente découverte

Synopsis

Tomas Noronha, professeur de langues anciennes de l’université de Lisbonne, est en vacances avec sa mère quand le directeur des Sciences et de la Technologie de la CIA, prend contact avec lui. Il voudrait que le jeune homme l’aide à décrypter un message d’Al Qaïda qu’ils ont intercepté et qui pourrait être une menace nucléaire planétaire.
En parallèle, quarante ans plus tôt, Ahmed est un jeune égyptien très pieux, qui ne souhaite qu’être un bon musulman. Il est présenté au cheik Saad qui lui enseignera le Coran et les fondements d’un Islam modéré et pacifique. Quelques années plus tard, il rencontre un professeur charismatique, qui lui apprendre qu’il y a un autre islam, celui du djihad et de la lutte contre les infidèles. Ahmed cherche à comprendre quel est le vrai Islam, avant de suivre le chemin de la radicalisation

Mon avis
Avant toute chose, je rappelle que nous parlons de romans, et pas de religion(s).

Si vous avez lu et apprécié Da Vinci code de Dan Brown, sans doute apprécierez-vous aussi ce livre.

Côté forme : c’est fluide, bien écrit, se lit très aisément. Le roman est écrit avec précision, sans surcharger de détails. La place est laissée libre aux dialogues et aux questionnements pour expliquer les points critiques du roman.

Côté fond : Il me fait d’abord préciser que José Rodrigues dos Santos est reconnu pour le coté très documenté et réaliste des éléments qu’il a donné dans le livre (les explications religieuses et nucléaires). Le roman fut écrit en 2009 (avant l’état islamique) , mais reste terriblement applicable dans le contexte actuel.

Bref il y a deux histoires celle de Tomas dans « le temps présent » et celle d’Ahmed, débutée quarante ans plutôt.
Celle de Tomas est une intrigue « thrilleresque » comme on connait dans les romans du genre (ex : Dan Brown). On se pose des questions, on tente de contrecarrer les terroristes, les explications techniques sur la gravité de la situation sont bien présentes, et on attends le dénouement jusqu’à la dernière page.

Ce qui fut pour moi extrêmement intéressant fut le chemin d’Ahmed. Enfant, on lui apprends un islam dit modéré, tolérant avec les autres et les autres religions. Adolescent, il découvre la voie de la radicalisation. Par la voie des différents mentors qu’il croise, l’auteur présente un bon nombre des éléments de du coran et des traditions qui entourent les différents courants religieux. Pourquoi est-on modéré ? Pourquoi et comment peut-on choisir le Djihad , j’ai découvert de nombreux éléments de réponse dedans.    Mais plus encore, ce qui m’a surpris, est l’enfermement psychologique dans lequel l’interprétation « radicale » de certaines sourates peut pousser… Une fois que les personnes ont mis le pied dans cette voie, quel autre choix ont-ils que le dijhad ?

Extrêmement instructif, parfois très violent, vraiment dérangeant, ce livre est au final un roman que je suis contente d’avoir lu.. Et qui m’a donné les billes pour aller chercher plus loin les réponses à mes questions. j’aurais adoré discuter avec des musulmans du contenu du livre, savoir quelles sont leurs opinons.

En bref : un roman que (tout comme mon collègue l’a fait) je conseillerais vivement à qui souhaite avoir des éléments de réponse sur le djihad sans pour autant lire les textes religieux. C’est un bon moyen de vulgarisation.. Qui mérite ensuite d’être approfondi par une recherche sur le net.. Ensuite, si vous êtes amateurs de Dan Brown et autre, je vous le conseille aussi, José Rodrigues dos Santos est un autre maître du genre ! (Pour ma part, j’irais en lire d’autres 😉 )

En vous souhaitant une belle journée, je vous donne rendez-vous pour un futur billet plus léger 😉

Bon week end !

 

Pour plus d’infos :
https://www.babelio.com/livres/Rodrigues-dos-Santos-Furie-divine/562560
https://www.babelio.com/livres/Khadra-Lattentat/5221

Print Friendly, PDF & Email

5 commentaires

  1. Bonne idée de lecture. Différent mais intéressant pour essayer de comprendre sans pour autant abonder dans le sens des terroristes. Amène à la réflexion.

  2. Un roman reste un roman, ce n’est pas un travail scientifique même si parfois, il peut être bien documenté. A mon avis pour comprendre un sujet aussi complexe, le mieux est de se tourner vers les travaux de chercheurs, historiens, sociologues, philosophes et autres qui consacrent tout leur temps à essayer de comprendre sans arriver à élucider toute la question. Bonnes lectures!

    1. Author

      oui, bien sûr qu’un roman reste une histoire/fiction et qu’il est préférable de se tourner vers les publications scientifiques.. mais c’est souvent très difficile d’accès.. voir incompréhensible pour les non initiés aux domaine ( jargon, classiques du domaine qui ne sont pas expliqués, etc). >< Ce type de roman tout comme certaines séries historiques, on l'avantage d'être une bonne vulgarisation. Même si c'est romancé, pas a 100% exact , cela donne des notions de base, et amène à poursuivre la compréhension plus loin. " Furie divine" m'a vraiment donné de billes pour tenter de comprendre.. et des notions utiles pour aller plus loin. C'est pourquoi je tentais à en parler ici

  3. Moi aussi j’ai lu L’attentat de Yasmina Khadra sur les conseils d’une ‘dame’ alors que je cherchais un bouquin pour l’été.
    Moi aussi j’ai été perturbée à la lecture de cette histoire somme toute bouleversante, même si on ne cautionne pas ces actes qui volent le droit à la vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.