Dernières lectures #15 : Témoignages

Dernières lectures #15 : Témoignages

lectures juin 2017

Bonjour à tous,

 

Ce matin je vous propose que nous discutions autour de nos dernières lectures : romans, polars, autres bouquins.. Tout est permis !  Après tout, on peut commencer à réfléchir à nos « piles à lire » de cet été 😉

 

De mon côté, je vous propose deux courts livres et deux témoignages..

 

 

N°1 « Une femme blessée »  de M. Carrère d’Encausse

 

Pour ne  rien vous cacher, ma curiosité a été attirée par l’auteur de ce roman : Marina Carrère d’Encausse, présentatrice des émissions de santé sur la 5. J’ai été vite curieuse de découvrir comme un médecin est capable d’écrire un roman, qui plus est sur un sujet difficile.

 

L’hôpital de Souleymanyeh  (au Kurdistan), spécialisé dans les grands brûlés, accueille ce jour la Fatimah. Jeune femme, épouse, mère de deux enfants, elle arrivée entièrement brûlée, suite à un « malheureux accident domestique ». Cette femme qui se bat pour sa vie attire l’attention des médecins. Que signifie son mutisme ? Comment fait-elle pour supporter les douleurs de son retour à la vie ? Et pourquoi sa famille, ses enfants, ne viennent jamais la voir ?  Quels secrets cache le regard de Fatimah ?

 

 

Mon avis :

Le roman est court (200 pages environ), se lit aisément.  L’histoire se déroule façon huis clos entre l’hôpital et le village de Fatimah, avec ce qu’il faut de détails pour se plonger dans l’univers, mais sans enfermement.  Dans le texte, on sent la « patte » du médecin avec les précisions sur le traitement des grands brûlés.. Tout comme on sent la patte d’une femme dans la manière d’écrire. Pour un premier roman, il est vraiment réussi (et je guetterais les suivants ^^).

Le sujet central de l’histoire sont les raisons de l’arrivée de Fatimah : était-ce un vrai accident ? Est-ce que cela ne serait pas plutôt  un « crime d’honneur »  (cf en dessous) ? Sincèrement, j’ai vite su quelle était la bonne alternative.. Tout en restant surprise du dénouement.

Le « crime d’honneur » représente les « punitions » perpétrées auprès de femme jugées pécheresse par les sociétés orientales pour des raisons d’honneur. Parce qu’elles ont été adultère, parce qu’elles ont flirté avec un autre, parce qu’elle ont pu atteindre l’honneur de la famille. Le sujet était -je trouve – difficile à traiter.  Faut-il tenter de comprendre ? Faut-il se limiter à condamner ?  Ce roman permet de se faire une idée et son propre jugement. Un peu comme « mille soleil splendides » de Khaled Hosseini ( qui se termine sur le lynchage d’une femme ayant tué son bourreau de mari), il me laisse la sensation qu’on est bien chanceuses en occident.. Et que l’Orient doit avancer dans les droits des femmes, par lui-même.

 

Bref, un livre assez poignant, que je vous recommande en tant que témoignage d’une vie, d’une autre réalité.

 

 

 

N°2  : « Notre famille » d’Akil Sharma

 

Acheté par hasard pour remplir ma « pile à lire », je l’ai attaqué en ayant besoin d’un ailleurs et de m’ouvrir l’esprit.

 

Nous suivons une famille indienne qui migre aux Etats Unis dans les années 1970.  Vivant dans la pauvreté en Inde, ils découvrent les US comme un monde merveilleux et moderne. La télé, les feux rouges, le réfrigérateur.. Que de raffinement. Studieux, les deux enfants Birju (l’ainé) et Ajay (cadet) sont promis à un brillant avenir. Birju, accepté à l’université est la fierté de sa communauté….  jusqu’à ce qu’au drame.  Dans une vie familiale devenu compliquée, où les traditions se heurtent aux nécessité d’intégration, Ajay, son frère, devra tenter de tirer son épingle du jeu..

 

Mon Avis

C’est un deuxième livre court que je vous présente; facile à lire et qui m’a de suite happée. Ecrit du point de vue d’Ajay (le cadet) il présente avec naïveté, étonnement, parfois incompréhension, le parcours d’intégration de sa famille.  Rapidement, il m’a « pris aux tripes » par un je ne sais quoi qui rendait le livre très personnel.  Les mots sont simples, les émotions simples, les paroles parfois crues, ce qui rendait l’histoire attachante (Note : En fouillant sur le net, j’ai découvert que l’auteur y plaçait une partie de sa vie )

L’histoire en elle-même n’est pas « exceptionnelle ». Cependant, je la trouve intéressante par les contrastes entre les traditions/croyances indiennes, et les pratique de nos sociétés occidentales.  Cartésien/croyances.. Sentiments tues/émotions dites… Acceptation/rébellion … Tout ce mélange dans l’étrangeté, étrangeté qui m’a tenu jusqu’à la dernière page.

Mon seul regret est que j’aurais apprécié un peu  plus de développement de l’histoire d’Ajay une fois adulte. J’ai eu l’impression d’arriver trop vite à la fin, et aurais bien aimé le suivre quelques années de plus.

En bref : un livre qui m’a clairement plu, interloquée, intéressée, tenue jusqu’à la fin. Je vous le conseille pour la découverte.. Mais sans vous « vendre » le livre de l’année.

 

 

Voilà, c’était mes dernières lectures. Et vous ?

 

 

Note : Plus d’infos  :

Print Friendly

3 commentaires

  1. Merci pour tes précieux conseils de lecture, j’aime toujours découvrir de nouveaux espaces que je ne choisirais peut-être pas spontanément sinon…
    Je viens de terminer une superbe récit de voyage de Sarah Marquis, Sauvage par nature. Elle raconte son périple de 3000km de la Mongolie à l’Australie, seule et à pieds; Une vraie leçon de vie, belle et souvent joyeuse, parfois triste mais toujours passionnée. Une vraie « folle » au beau sens du terme, en harmonie avec une nature tellement malmenée par les hommes. On en ressort tout ébahi avec l’envie de sortir les chaussures de marche et de partir seule, aussi. J’en ai toujours rêvé donc forcément…..voila, c’était ma petite contribution !

    1. Author

      De rien 🙂 Je n’ai pas trop de possibilités dans la « vraie vie » de discuter bouquins (peu de lecteurs dans min entourage), donc cela me fait très plaisir de partager ici 🙂
      Merci à toi pour tes suggestions et tes retours. d’ailleurs, sous ton conseil, j’ai essayé Agatha Raisin/La quiche fatale. C’est effectivement très particulier.. et très « barré ». Pour être sincère, je n’ai pas trop accroché, c’était un peu trop spécial pour moi, et le personnage de m’a pas parlé. Néanmoins merci de me l’avoir fait découvrir, je n’aurais jamais essayé sans ton conseil 🙂

      1. J’ai acheté un second Agatha Raisin et je pense aussi m’arrêter la…finalement, comme tu dis, c’est très « barré » et lassant à la longue. Mais bon….j’étais un peu déprimée quand je l’ai acheté et ça m’avait changé les idées; Maintenant, je préfère les livres de la marcheuse Sarah Marquis ! Merci Florence de ta confiance et désolée que ça ne t’aie pas plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.