Découverte : Le préfou vendéen

8 juin 2014 , In: Idées Apéro , With: 16 Comments
1

Bonjour à tous,

Un phénomène amusant se produit dès que l’on commence à cuisiner… on s’intéresse à tout ce qui touche aux recettes, astuce, idées.. Et s’il y a une source intarissable d’intérêt, ce sont les spécialités régionales qui existent dans notre pays ! Petit à petit, j’en ai découverts dans les bouquins, au travers des marchés des vacances, dans les petites boutiques dans lesquelles on s’arrêtait….

Ces petites découvertes, souvent à « tomber par terre » j’aimerais bien vous les partager.. Et j’aimerais en particulier commencer par LA première spécialité que j’ai goûté – cela remonte déjà à 2-3 ans – : le Préfou vendéen.

Préfou .. déjà découpé pour l'apéro

Préfou .. déjà découpé pour l’apéro

Le préfou : Kesako ?

D’où vient-il ?

Le préfou est un pain levé, souvent dressé sous forme de pavé garni d’ail haché et de beurre. ( Le truc tout bête en fait). Il provient de la Vendée et des Charentes.

Son origine ?

A l’origine, le préfou proviendrait des morceaux de pâte à pain déposés sur une tuile chauffée par les boulangers pour tester la température (« pré ») du four avant d’y enfourner (« fou ») le « vrai pain ». Ils sortaient ce pain à peine cuit, la tartinaient de beurre et d’ail, et l’utilisaient comme casse croûte. On le surnomme également « pain des mendiants » parce qu’il était parfois donné aux mendiants.

Et maintenant ?

Le préfou est devenu un pain garni très apprécié à l’apéritif (et franchement addictif). On le sers à n’importe quel moment, mais il est vrai que servi en été avec de la trouspinette (apéritif de vendée à base de vin macéré dans des branches de prunelier) ou du pineau des Charentes, c’est orignal et très sympa.

Il est aujourd’hui largement commercialisé dans les supermachés vendéens/charentais, sous différentes variantes plutôt traditionnelles ( ail, chèvre, ..) ou moins (chorizo, tomate, basilic)

 



 

Cela vous tente ? Voici la recette du préfou vendéen – a priori traditionnelle – et celle que j’utilise pour le proposer lors d’un apéro entre amis. Sinon, je vous donne en dessous une « version flemmard » qui remplace la pâte à pain par une pâte à pizza, – et qui est significativement plus rapide ! –

Recette du préfou vendéen traditionnelle

Temps de préparation : 2*15 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes (précuisson du pain)  + 10 min (dernière cuisson)

Ingrédients :

Pour la pâte à pain

  • 250 gr de farine T55 ou T65 BIO
  • 160 gr d’eau
  • 3 gr de sel
  • 10 gr de levure de boulangerie

Pour la garniture du préfou :

  • 150 gr de beurre (demi sel, sinon les vendéens diraient : ‘Salé, bé sur v’êtes pas malade por manger sans sel’)
  • 1 tête d’ail (oui, la tête entière)
  • Poivre

Réalisation

Etape 1 : La pâte à pain, version maison

  1. Faites tiédir l’eau et délayez y la levure
  2. Déposez farine et sel dans le bol de votre robot, lancez le pétrissage et ajoutez progressivement la levure délayée
  3. Laissez pétrir une dizaine de minutes environ.
  4. Retirez la pâte et laissez la lever pendant 1h dans un endroit tiède à l’abri des courants d’air (le micro ondes ou le four éteint marchent bien chez moi)
  5. Une fois la pâte levée, dégazez la, et façonnez un pavé large et plat d’environ 1-2 cm d’épaisseur. Faites des entailles de travers ou en croisillon.
  6. Laissez lever encore 30 min-1 heure
  7. Enfournez le à 180°C pour 20 minutes avec un peu d’eau dans un plat.

 

Etape 2 : la garniture d’ail

  1. Entre temps, sortez votre beurre du réfrigérateur.
  2. Prenez votre tête d’ail, retirez toutes les gousses, pelez et dégermez les. Hachez les finement
  3. Mélangez les avec le beurre, ajoutez un peu de poivre et réservez.

Etape 3 : Garnissage

  1. Une fois votre pain à peu près cuit, retirez le du four, et ouvrez le en deux
  2. Tartinez l’intérieur de la préparation beurre/ail. Remettez le dessus.
  3. Enfournez pour 10 min à 180°C

Et servez le soit tiède soit à température ambiante, en le découpant en tranches

 

 



 

 

Recette du préfou vendéen, version flemmard

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 10 minutes (précuisson du pain)  + 10 min (dernière cuisson)

Ingrédients :

  • 1 pâte à pizza toute prête, idéalement rectangulaire
  • 150 gr de beurre (demi sel, sinon les vendéens diraient : ‘Salé, bé sur v’êtes pas malade por manger sans sel’)
  • 1 tête d’ail (oui, la tête entière)
  • Poivre

Réalisation

Etape 1 : la garniture d’ail

  1. Sortez votre beurre du réfrigérateur, et mettez le dans un bol ou un saladier.
  2. Prenez votre tête d’ail, retirez toutes les gousses, pelez et dégermez les. Hachez les finement
  3. Mélangez les avec le beurre, ajoutez un peu de poivre et réservez.

Etape 2 : Garnissage et cuisson

  1. Étalez la pâte à pizza et repliez la en deux. Découpez ensuite un pavé large si c’est une pâte « ronde »
  2. Faites des entailles de travers ou en croisillon.
  3. Tartinez l’intérieur de la préparation beurre/ail. Remettez le dessus.
  4. Enfournez pour 20 min à 180°C (environ)

Et servez le soit tiède soit à température ambiante, en le découpant en tranches

 

 

Mots clés : Pain, pain garni, préfou, vendée, apéritif, apéro

Enregistrer

Print Friendly

Laisser un commentaire

  1. rien à voir du tout avec la Bretagne si tu es native de cette région… J’en garde de bons souvenirs. Cela dit très difficile à faire selon le temps chaud ou humide car le pain ne se conserve pas naturellement et le goût s’en ressent !

      • Paruline
      • 8 juin 2014
      Répondre

      Hello, effectivement le préfou n’a rien a voir avec les galettes ! Pour sa réalisation, j’en ai fait un hier alors qu’il faisait déjà bien chaud (>30°C) et je n’ai pas eu trop de problèmes. Pour sa conservation.. et bien il faut dire qu’en général il ne passe pas l’apéro 🙂

    • Piroma
    • 8 juin 2014
    Répondre

    Très gourmand ce préfou…j’aime

  2. Répondre

    TOut parfumé, excellent!

  3. Répondre

    un gros miam pour cette spécialité. Rien de tel que les recettes de nos régions pour se régaler ! bisous

  4. Répondre

    je ne connaissais pas du tout mais c’est très tentant ton pain garni, je garde la recette je verrais avec ma fille si ça la branche
    bisous !!

      • Paruline
      • 12 juin 2014
      Répondre

      Si tu ne connais pas, essayes, c’est addictif ^^

  5. Répondre

    Je revis mes vacances de vendée ^^
    J’adore merci de ce superbe partage!

      • Paruline
      • 12 juin 2014
      Répondre

      De rien. Cela me fait plaisir de partager les choses que je trouve vraiment très bonnes 🙂

  6. Répondre

    Bonsoir étant vendéenne je te remercie de faire honneur à ce préfou délicieux.
    Le meilleur étant celui à l’ail.

      • Paruline
      • 28 juin 2014
      Répondre

      Hello, merci beaucoup pour ton message 🙂
      Je partage à 100% ton point de vue sur le préfou à l’ail. Les variantes sont sympa, mais cela ne vaut pas celui là ^^

  7. Répondre

    hello Paruline!! je ne t’oublie pas !! j’ai l’intention de participer a ton concours, la recette est déja choisie!! il n’y a plus qu’a.. bises

    • Floch jocelyne
    • 19 août 2015
    Répondre

    Mon per fou a été entamé le lundi et le mercredi il était moisi esce normal

      • Paruline
      • 19 août 2015
      Répondre

      Bonsoir,
      de premier abord, je trouve cela bizarre, car je ne vois pas quels ingrédients dans un préfou peuvent moisir. Est ce un préfou maison ou acheté en grande surface ? L’avez vous conservé au réfrigérateur ?

    • NINI
    • 30 août 2015
    Répondre

    Bonjour.
    Dans de nombreuses recettes on parle avec précision de la farine, type 45, 55 et même 00 je n’arrive pas à mémoriser laquelle on doit utiliser pour le pain ? Pourrais-tu me dire laquelle tu emploies? En plus j’ai déjà fait le préfou qui était nouveau pour moi et hyper bon mais je ne me rappelle de la farine est-ce si important pour le pain.

      • Paruline
      • 30 août 2015
      Répondre

      Bonjour,
      Alors pour les farines, l’indice indique le « taux de cendre » ie la quantité de matière que l’on conserve si l’on brûle la farine. Plus l’indice est élevé, plus il y a de résidus (minéraux entre autres) et plus l’on s’approche du pain complet. Typiquement T45 donne une farine très fine et fluide, idéale en pâtisserie. La T55 et T65 sont utilisables partout. A partir du T80 on a des pains semi-complet; et à partir du T110 du complet. Pour le préfou, vu que l’on veut avoir un mélange de goûts pain/ail, je crois qu’il est mieux de ne pas opter sur du pain complet et choisir du T55 ou T65.
      Perso, j’utilise un T55 (pour éviter d’avoir 15 paquets de farine dans les placards ^^) qui me permet à la fois de faire un bon pain, des viennoiseries et des gâteaux. Par contre, je prends absolument de la farine bio ! Les autres n’ont vraiment aucun goût (de blé).

      Je vais éditer la recette pour apporter cette précision.. merci de me l’avoir signalé 🙂

      En espérant avoir répondu à vos questions…

Ou sur Instagram

  •  New blogpost  Aujourdhui sur le blog une ideehellip
  • Colchiques dans les pres fleurissent fleurissent  flower fleur naturehellip
  • Meme si les arbres sont encore verts certains arbustes sonthellip
  • Aujourdhui sur le blog et en cuisine cest stand conservehellip
  • Jolies couleur au jardin  jardin fleurs flower rose pinkhellip
  • Que diriez vous dune part de tarte tatin avec unehellip

Ou sur Pinterest

Newsletter du Blog

mytaste.fr Recettes de Cuisine Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez AuFilduThym sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :