Cuisiner les fruits autrement

Il n’est pas tous les jours facile de trouver des idées pour préparer ou cuisiner les fruits et les faire déguster avec appréciation à ses  proches. Voici une sy[hootènthèse des idées présentes sur mon blog, mettant nos fruits à l’honneur.

 

Ananas

Fruit exotique, il est sympa en hiver pour pallier le manque de diversité. Privilégiez des ananas Victoria ou Pain de sucre, plus savoureux. N’abusez pas de ce fruit, souvent venu en avion il est particulièrement polluant !

Astuce : Associations : Vanille, citron vert, épices douces


Abricots

Astuce– Associations : Miel, romarin, amande


Bananes

Comme mes petits gourmands sont particulièrement friands de bananes, il est assez rare que je les cuisine.

Astuces – Associations : chocolat, noix de coco


Cerises

Si on les picore volontiers nature, les cerises s’accommodent bien dans des desserts gourmands « classiques » ou dans des salades de fruits. Faites attention qu’elle s’acidifient à la cuisson.

Astuces – Associations : vanille, amaretto, amandes

 

Châtaigne ou marron

Saviez vous que le marron désigne la châtaigne dès qu’elle est cuisinée ? Symbole de l’automne, elle se ramasse en forêt ou s’achète. Privilégiez des grosses châtaignes pour limiter l’épluchage. Pour la saveur marron sans prise de tête, utilisez la crème de marron 😉

Astuces – Associations :

Clémentine

Ces petit fruits sont plus souvent dégustés nature que cuisinés. Ils apportent une touche de douceur dans un mélange d’agrumes.

Astuces – Associations : vanille, amandes


Figues

Autant les figues crues n’ont que moyennement mes faveurs, je les adore cuites, rôties au four, en compote pommes/figues ou en gâteau. Si vous faites de la confiture de figues, gardez en un pot pour les fêtes de fin d’année, avec le foie gras c’est top !

Astuces – Associations : miel, thym, romarin

 

Fraises

J’ai des fraisiers très en forme dans mon jardin, qui nous régalent de fruits frais. La fraise crue ou cuite se prête à bien des desserts/goûters ou à des confitures maison.

Astuces – Associations : miel, vanille, chocolat blanc,

 

Framboise

Fruit fragile, la framboise est souvent dégustée directement au pied des framboisiers du jardin. En cuisine, elle ne gardera sa forme que crue, et s’utilisera cuite sous forme de coulis ou de garniture/compotée apportant saveur et acidité.

Astuces – Associations : vanille, chocolat blanc, toutes les crèmes.

 

Groseilles

Petites billes acidulées, les groseilles se dégustent plutôt crues, ou dans des gâteaux/crèmes pour apporter une pointe d’acide.

Astuces – Associations : miel, vanille

 

Kaki

Il existe deux sortes de kaki : des kakis astringeants dégustables une fois très mûrs et mous que l’on ne peut consommer que sous forme de compote ou de confiture, et les kakis-pommes ou kaki-persimon, dégustables nature ou en salade.

Astuces – Associations : miel, cannelle

 

Kiwi

Facile à déguster nature, sa saveur acidulée et ses grains rendent sa cuisine difficile. Il est excellent en smoothie !

Astuces – Associations : vanille, fraise

 

Mangues

Je ne cuisine que peut ce fruit exotique : sa saveur assez puissance fait que je la préfère crue. En salade, elle est bien agréable pour apporter de la fraîcheur.

Astuces – Associations : avocat, citron vert

Melon

Ce classique de l’été ne se déguste pas qu’avec du porto. Il agrémentera aisément des salades fraîches, sucrées ou salées

Astuces – Associations : menthe, porto, jambon cru,

 

Mûres

Avec une forêt à proximité, je cuisine plutôt les mûres sauvages, plus acides que celles de culture.  Adaptez la quantité de sucre selon l’acidité de vos mûres.

Astuces – Associations : miel, romarin

 

Nectarines & brugnons

Ces fruits d’été croquant se dégustent très bien crus. Ils se prêteront bien aux salades sucrées ou sucrées salées, aux smoothies ou aux gâteaux fruités.

Astuces – Associations : amandes

 

Oranges

Astuce : Pour cuisiner les oranges, choisissez la variété Navel.

Astuces – Associations : fleur d’oranger, amande, rhum, cannelle

 

Pêches

Symbole de l’été, la pêche existe en multiples variantes

  • Pêche blanche : plus croquante
  • Pêche jaune  : plus sucrée
  • Pêche de vigne : aux couleurs rouges
  • Pêche plate : facile à déguster à la main

Astuces – Associations : abricots, amande, safran

 

Pommes

Fruit « classique » et passe partout, qui se prête à de multiples préparations : compote, gâteau, tarte, salades..

Astuce : pour choisir la variété de pomme adaptée à votre recette, consultez ce tableau. Sinon, privilégiez la pomme granny smith pour une préparation salée et une pomme très fruitée (type gala) pour un dessert.

Astuces – Associations que j’aime : noisette, amande, caramel, poire

 

Poires

Sa texture presque fibreuse crue ne plaît guère. Avant utilisation dans une recette, il est préférable de la cuire dans un sirop (aromatisé ou non) ou de la dorer à la pôele. Sa saveur fine en fait un agréable compagnon de la pomme, et un élément de choix dans des plats sucrés/salé.

Astuces – Associations : pomme, chocolat, amande, vanille /(salé) volaille, bleu

 

 

Prunes

Crues, elles sont plutôt croquantes et sucrées. Cuites, ces fruits deviennent légèrement acide, ce qui doit être compensé dans les desserts. Je rassemble sous le terme prune les différentes variétés de fin d’été :

  • quetsches : croquantes, légèrement acidulées.
  • reine claude : très sucrées et fruités
  • mirabelles : au goût fin et fruité

Astuces – Associations : cannelle, amande

 

Raisin

Souvent picorés crus, ils sont peu cuisinés. Je les trouve sympa pour agrémenter une salade.


Rhubarbe

la rhubarbe est mes « fruits » préférés. Rôtie au four ou tout simplement en compote, elle peut rebuter par son acidité.

Print Friendly