Criques Ardéchoises

Criques Ardéchoises

Criques ardéchoises

Bonjour à tous,

Avec l’arrivée de l’automne, des préparations chaudes et consistantes sont revenues dans les assiettes de mes gourmands. Si j’ai personnellement inauguré la saison des soupes, eux sont surtout tentés par tout ce qui contient de la pomme de terre. Il est vrai que rien de meilleur qu’une bonne purée, des galettes, ou encore un gratin de pommes de terres et fromage pour se reconstituer après une bonne journée active.

Dans ce panel de possibilités avec les pommes de terres, il y a longtemps que je souhaitais tenter la recette que je vous propose aujourd’hui : la crique ardéchoise !  Cette crique est une galette de pomme de terre râpée, assaisonnée d’ail, persil parfois oignons et très classique du terroir ardéchois. Je l’avais découverte sur un petit marché d’Ardèche, et le contraste du moelleux et du croustillant au sein d’une galette de pommes de terre m’avait séduite. Le défi culinaire #7 proposé par Michèle était donc la bonne occasion pour l’essayer 😉

Je dois avouer que je suis moyennement satisfaite de ma réalisation, car j’ai eu du mal à lier mes criques, ce que j’explique à distance par un mauvais type de pommes de terre.  Cependant, elles se sont révélées effectivement bien croustillantes, et ont régalé toute ma tablée. Un bon point pour les refaire dans quelques temps ^^

Je vous partage la recette, trouvée dans le livre « Recettes paysannes de l’Ardèche » aux éditions « les éditions du curieux ».

 

Temps de préparation :20 min

Temps de cuisson : 20 min

Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 1  kg de pommes de terre farineuses  (ex : amandine, nicolas)
  • 2 œufs
  • une bonne dizaine de brins de persils
  • 1 à 2 gousses d’ail
  • 50 gr de beurre
  • sel, poivre
  • 50 gr de beurre + 1 cuillère à soupe d’huile
  • (facultatif) 1 à 2 oignons

Réalisation

  1. Lavez, puis pelez vos pommes de terres. Râpez les à grosse maille. Essayez de les essorer pour supprimer le maximum d’eau
  2. Hachez finement l’ail et le persil. Dans un bol large, battez les œufs en omelette. Si vous voulez ajouter de l’oignon, hachez les très finement.
  3. Dans un saladier, mélangez les pommes de terre râpées, les oeufs, ail,  persil, (oignon si vous en voulez), sel et poivre à convenance, et mélangez jusqu’à obtenir une préparation homogène.
  4. Dans une poêle large, faites fondre le beurre avec 1 cuillère à soupe d’huile. Déposez des grosses cuillerées à soupe de pommes de terre râpées et tassez avec le dos de la cuillère pour disposer de galettes d’environ 2 centimètres d’épaisseur.
  5. Laissez cuire à feu vif 3-4 minutes par face (à adapter avec la taille de vos galettes) jusqu’à ce que cela soit bien doré et croustillant sur l’extérieur et moelleux à l’intérieur.

Servez ces criques bien chaudes. Au besoin, maintenez les au chaud dans un four à 60°C.

Accompagnement : Les criques ardéchoises accompagneront bien une viande rouge, ou des œufs.
Astuce : Comme vous le voyez sur la photo, j’ai préparé des « petites criques » pour le côté ludique. Dans certaines recettes, on propose plutôt de réaliser une « grande crique » en remplissant la poêle entière. Dans ce dernier cas, adaptez le temps de cuisson (plus long) pour que la crique soit croustillante dehors et moelleuse dedans.

Mots clés : pomme de terre, galette, ardèche,galette de pommes de terre, persil

Print Friendly, PDF & Email

11 commentaires

  1. Elles sont magnifiques et je crois que même à cette heure matinale, je me laisserais tenter! Merci pour cette belle participation que j’enregistre avec plaisir. Bonne journée

  2. On trouve ce genre de façon de cuisiner les pommes de terre dans à peu près toutes les régions de France sous des noms différents. Et pour en avoir dégusté ……..un peu partout je peux dire que c’est super bon !! J’adore tout simplement.
    Bises
    MIE

  3. Bonjour,pour lier tous les ingrédients il suffit d’y mettre un peu de farine.Cordialement,Michèle

    1. Author

      Bonjour; merci pour l’astuce, je prends note pour mon prochain essai 🙂

  4. J’appelle ces criques des pommes paillasson ou pommes darphin, parfois des röstis, bref, je vois qu’elles ont beaucoup de dénominations différentes pour une même galette. Classique incontournable, simple et délicieux !

    1. Author

      Effectivement, vu que c’est une « vielle recette » bien classique, on doit la retrouver sous différentes dénominations. 🙂

  5. C’est une façon de cuisiner la pomme de terre que j’adore


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.