Confiture de Kakis à la vanille

Confiture de Kakis à la vanille

confiture kaki vanille  - Idéal pour les gâteaux roulés- Au Fil du Thym

Bonjour à tous,

Une petite idée de douceur pour ce week-end (ou plus si affinités…) avec une idée de confiture peu courante mais que je trouve assez irrésistible : la confiture de kakis.

Pourtant… le kaki et moi nous sommes découverts il n’y a que quelques années, lorsqu’un déménagement m’a fait atterrir dans un jardin avec un plaqueminier. Au départ, ne connaissant pas les fruits, j’ai essayé d’en cueillir début septembre.. et j’en garde un souvenir assez impérissable tellement c’était astringent (sensations en bouche avec le café trop fort). 

J’ai ensuite regardé cet arbre comme un sale traître avec ses jolis fruits jaunes-oranges totalement immangeables … jusqu’à ce que Mr Google m’informe que les fruits ne se dégustaient qu’à maturité, idéalement après les premières gelées. J’ai donc attendu début décembre ayant de re-goûter, et là cela a été la révélation de l’année : une excellente saveur, un petit goût d’ailleurs, il n’y avait que le côté mou du fruit qui était peu recommandable ! 
Pour ne pas les perdre, ces kakis ont fini en confiture .. et j’ai bien dû m’enfiler la moitié d’un pot le lendemain au petit dej’  ^^
Depuis, suite à divers tests dans les desserts, elle est devenue « LA » confiture incontournables de mes biscuits roulés (à la confiture) grâce à son côté délicat et un poil exotique, qui permet de faire voyager ce gâteau « de grand mère ».

Bref, vous l’aurez compris, cette confiture kaki vanille doit bien être un de mes péchés mignons.. et j’aimerais vous partager cette idée.:)

Cependant, je serais de très mauvais conseil pour vous dire comment bien choisir vos kakis : Mon plaqueminier est d’une variété très astrigente donc je suis obligée de cueillir les fruits très mûrs et bien mous. En revanche, il existe d’autres variétés non astreignantes à maturité – probablement celles utilisées dans le commerce.  – et permettant d’utiliser des kakis plus « durs ». Adaptez vous en goûtant les fruits avant de vous lancer dans la réalisation de cette confiture.

 

Recette : Confiture Kaki vanille

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 35 minutes

Ingrédients

Pour 3 pots de 350gr environ

  • 900 gr de chair de kaki bien mûrs
  • 600 gr de sucre spécial confiture (cela facilitera la prise)
  • 1 gousse de vanille

Réalisation

  1. Nettoyez vos kaki, récupérez délicatement la pulpe en évitant de conserver de la peau. Mettez la dans une grande casserole.
  2. Ajoutez la gousse de vanille grattée (grains + gousse), le sucre, 2 cuillères à soupe d’eau, puis portez à ébullition.
  3. Selon votre temps : soit vous laissez cuire à feu assez vif pendant 8-10 minutes en remuant régulièrement, soit pendant une bonne grosse demi heure à feu doux. A l’issue de cette cuisson, vérifiez que votre confiture est prise [prenez en une demi cuillère à café, versez sur une assiette, laissez refroidir 2 minutes, puis inclinez votre assiette : la confiture ne doit pas couler] Laissez cuire encore un peu si elle reste trop liquide
  4. Lavez soigneusement vos pots et couvercles, ébouillantez les deux, puis versez la confiture encore chaude dedans.
  5. Fermez les et retournez les immédiatement.

 
Astuce : Cette confiture kaki vanille est délicieuse en gâteau roulé, notamment avec une pointe de gingembre dans le biscuit comme donné dans ma recette

 
 

Mot kaki, confiture, goûter,gâteau roulé

Print Friendly, PDF & Email

8 commentaires

  1. Quel drôle de nom il a cet arbre !! Je ne savais pas que ça s’appelait comme ça ! Et moi qui ai refusé un arbre proposé par mon voisin il y a quelques jours parce que je ne savais vraiment pas quoi faire de ces fruits !! Il faut que j’essaie ta confiture 🙂

    1. Author

      J’suis loin d’être très à l’aise avec les kakis, surtout que les miens ne peuvent être cueillis que biens mous. A part la confiture, des compotées ou en gâteau (à la compotée de kaki…), j’ai pas beaucoup d’alternatives.
      Essayes franchement d’en faire une fois de cette confiture, tu verras, cela change vraiment des classiques 🙂

  2. Je n’ai jamais mangé de confiture de kaki, il faudrait que j’essaie, mais je n’en ai pas dans le jardin

  3. j’ai fais la pâte de coings elle et très bonne , mais ne se conserve pas très bien elle redeviens un peu humide , quoi faire ? j’ai aussi environ 2kg de kaki bien mou , et astringent je vais essayer ta confiture

    1. Author

      Bonsoir,
      Pour la pâte de coing, oui elle reste un peu humide une fois sortie de la casserole, c’est pourquoi je la met à sécher à l’air libre, sur des plaques en métal (pour une pâte pas trop épaisses) et ce assez longtemps (je compte deux bonnes semaines). Pour l’humidité, probablement qu’un peu plus de cuisson à feu doux peut aider.. et surtout ne pas mettre la pâte dans des moules en silicone, boîtes plastiques, etc qui conservent l’humidité.
      Pour la conservation, à ce que j’ai lu/compris/on m’a dit, deux points importants : 1 – le sucre : il faut le même poids de sucre que de fruits 2- le séchage : Plus cela sèche plus cela se conserve. Pour la conservation, j’ai cru lire que l’idéal était la boîte en fer en intercalant du papier sulfurisé, mais je dois avouer ne jamais avoir eu le temps de tenter.
      Après, il faut savoir que des « moisissures » apparaissent dessus, c’est normal, et cela n’est absolument pas toxique [je tiens l’info d’un MOF donc 100% Crédible]. Il suffit de virer les parties un peu moisies et  » « show must go on ». Je l’ai fait plusieurs fois, et jamais personne n’a été malade 😉 .
      Tenez moi au courant pour la confiture, je suis ravie d’avoir des avis/appréciations/retour d’expérience 🙂

  4. Confiture de kaki faite, testé et approuvée!
    J’ai découvert le plaqueminier chez une copine, et pas plus qu’elle je n’avais d’idée pour le manger… Du coup on a testé cet année le fruit sur l’arbre (c’est bon même si je n’en mangerais pas 3 d’affilé), et bien sûr la confiture.
    Ayant travaillé dans une fabrique artisanale de confiture, j’ai quelques notions sur la quantité de sucre et du pourquoi /comment, donc d’habitude je mets 50/50 de fruit/sucre.
    Mais la, c’est un fruit qui se cuit peu, qui est blet, donc j’ai essayé comme ça: c’est bon, sans le côté doucereux du kaki, ça change, par contre ma gousse de vanille à carrément trop pris de place, la prochaine fois ça sera une demi-gousse
    Pour information quand on a un taux de sucre « faible » ( tout est relatif) la conservation est moins bonne, donc confiture à manger dans l’année: ça devrait être mange avant 2016 ici!

    Merci pour cette découverte!

    1. Author

      Coucou,
      Pour la confiture, habituellement je fais aussi du 50% fruit, 50% sucre justement pour la conservation. Je dois avouer que j’ai retrouvé cette recette de confiture dans mes « vielles fiches » quand j’en ai refait il y a peu, et le dosage m’a intrigué sur le coup car c’est vraiment faiblard. Je me souviens avoir piqué la recette initiale sur le net, mais impossible de me rappeller où, et si j’avais fait un ajustement sous prétexte de limiter le sucre ou parce que mes kakis sont cueillis limite en purée et rendent beaucoup d’eau (que je fais évaporer à la cuisson). Cette année, j’ai fait évaporer mes kakis (bien bien mous.. ) assez longtemps, donc je pense qu »au final ou doit se rapprocher du 50-50..
      Pour la vanille, tout dépends si c’est une gousse « vraie vanille » ou « marque distributeur ».. vu l’âge de ma fiche je pense que c’est plus une marque distributeur.. et donc faut diviser par deux avec de la « vraie vanille ». Je le précise dans la recette.

      Autre idée avec les kakis, essayes en compotée avec de la pomme (60 à 70% kaki et le restant en pomme). Servi avec de biscuits à la noix de coco ou des tuiles coco ou langues de chat je trouve cela a tomber par terre. 😉

      Sur ce, bonne fin de WE !

      1. Merci vos conseils sont super , j’ai bien laisser mûrir les fruits et comme nous n’avions pas encore de gelée la nuit je les ai mis une nuit au congélateur , et c’est vrai la confiture et plus douce malgré le fruit astringent , j’y ai ajouté la vanille et en + une étoile d’anis , c’est très bon avec une certaine subtilité. Bonne continuation et surtout faite nous plaisir en partageant vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.