Cobbler aux mûres et coco

Cobbler aux mûres et coco

Cobbler mûres coco - Dessert d'été - Au Fil du Thym

Bonjour à tous,

Et si parlons gourmandise ce matin, est ce que cela vous inspirerait ? J’aimerais partager avec vous une bonne idée dessert, qui pourrait vous régaler si vous disposez d’un spot de mûres sauvages à proximité ou si vous trouvez de belles mûres au marché/Supermarché.

Pour ma part, depuis mi-août, je guette l’arrivée des pertes perles noires de la forêt : les mûres. Sucrées, acidulées, bien noires, parfois difficiles à cueillir, leur ramassage de mes petits plaisirs nature de fin d’été. J’apprécie énormément quand quand nous partons les ramasser en famille, ou quand je voir les petits gourmands s’en régaler après être avec un petit sac juste après avoir sorti le chien 🙂 Pour tout vous dire, avec le temps et les nombreuses balades dans les abords du Vercors, j’ai fini même fini par avoir mes spots favoris : il y a le spot à confiture, très généreux, que l’on retrouve en famille, le spot pour les desserts, bien planqué dans les collines, le spot « promenade du chien le soir » à grignoter…

Côté cuisine toutes ces mûres ont déjà accompagné mes salades, fini en gâteau.. Mais je suis toujours en quête de nouvelles idées recettes gourmandes. Tout dernièrement en feuilletant un ancien magazine (Saveurs, septembre 2016), je suis (re) tombée sur une recette qui m’a fait de l’œil : un cobbler aux mûres et coco. SI vous ne connaissez pas, le cobbler est un dessert américain/anglais, cousin du crumble, mais version moelleux : des fruits sont disposés ans un plat puis recouverts d’une pâte moelleuse.

Mûres dûment cueillies le samedi matin dans mon « spot pâtisserie », ingrédients achetés après lors des courses, le cobbler fut préparé pour le soir. Mais dès la sortie du four, une bonne odeur de pâtisserie se dégageant du four, j’ai vu des têtes venir voir en cuisine puis entendu des « Ah , ça sens trop bon ! C’est quoi ? / Je peux goûter ? / On mange quand ? / J’ai faim !! » 😉

Le soir, ce cobbler c’est révélé une vraie bombe gustative : doux, moelleux, fruité, légèrement acidulé, moelleux, …. Mûres (acidulées) et coco (sucré) s’associent très bien, le moelleux de la pâte contrebalance le croquant des mûres, tout s’équilibre. J’ai vu des sourires ravis et n’ai pas été en reste pour me régaler. C’est à ce jour la meilleure recette de mûres que je connaisse.

Cobbler mûres coco -  Au Fil du Thym
Cobbler mûres coco, en zoom

 

J’aimerais donc vous la partager : qu’elle soit réalisée avec des mûres sauvages ou cultivées, je suis sûre qu’elle régalera votre tablée 😉

 

~~

Recette : Cobbler aux mûres et coco

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients

Pour 4 à 6 personnes :

  • 600 à 800 gr de mûres
  • 150 gr de farine
  • 80 gr de sucre semoule + 2 cuillères à soupe
  • 80 gr de beurre
  • 50 gr de noix de coco (*)
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 3 cuillères à soupe de lait ou lait végétal

Réalisation

  • Lavez soigneusement vos mûres et égouttez les bien. Disposez les dans un plat à four (idéal : plat à tarte), puis saupoudrez de 2 cuillères à soupe de sucre. Mélangez et réservez.
  • Dans un saladier, déposez farine, sucre, noix de coco, levure chimique beurre coupé en petit dés et noix de coco. Mélangez à la main jusqu’à former une pâte mi sablée, mi amalgamée.
  • Ajoutez le lait et amalgamez le tout.
  • Laissez ensuite reposer une demi-heure au frais.
  • A l’issue de ce temps, récupérez votre pâte. Détachez de petits morceaux de pâte de la taille d’une noix. Roulez les en boule puis écrasez les de la paume de la main pour former des disques d’environ 4 cm de diamètre (**). Recouvrez les mûres de ces disques.
  • Enfournez pour 30 minute à 180°C.

Servez tiède ou à température ambiante (personnellement, j’ai préféré tiède).

 

Astuces:

  • (*) l’idéal pour cette recette sont des copeaux de noix de coco, que vous pourrez par exemple trouver en grande surface au rayon pâtisserie (j’en ai trouvé d’une grande marque). Par défaut, utilisez de la noix de coco râpée.
  • Ajustez le sucrage de vos mures (étape 1) selon le type de mûre : des mûres sauvages acides auront besoin peut être d’un peu plus de sucre, et celles cultivées d’un peu moins.
  • (**) Pour constituer le cobbler, vous pouvez aussi tout simplement étaler la pâte au rouleau à pâtisserie et détacher des disques. Personnellement, j’ai trouvé que cela allait plus vite à la main 😉
  • Cette recette peut aussi être utilisée avec des mélanges de fruits rouges, ou un mélange pomme/poire/mûres.

 

 

Mots clés ;  mûres, noix de coco, cobblerdessert, biscuitcuisine végétarienne

Print Friendly, PDF & Email

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.