Escapade dans le Jura #1 : Les cascades du Hérisson

Escapade dans le Jura #1 : Les cascades du Hérisson

Bonjour à tous,

 

Alors que les jours deviennent plus beaux, peut être que , comme nous, commencez à vous à songer aux vacances d’été ? C’est de saison, car il paraît que la sncf viens tout juste d’ouvrir l’achat des billets tgv pour l’été.

De mon côté..  je propose d’ouvrir une nouvelle série de  billets « escapades » pour partager ce qui me semble être une bonne idée de vacances.  Je ne vous parlerais pas de destinations lointaines, clinquantes ou paradisiaques. Non,  juste un très joli coin de France où nous avons passé de très belles vacances l’été dernier  : le Jura.

 

Nous avions loué un appartement gîte dans les hauts plateaux, entouré de grands prés et de forêts. Comme la région n’est pas ultra touristique, les prix ne sont pas très élevés.  Outres les randonnées vivifiantes, les kilos de comté et de morbier engloutis avec gourmandise, nous avons découvert des lieux qui nous ont laissé un vif souvenir.  Ce sont ces sites que je vous présenterais pendant quelques semaines.

Pour commencer, je vous propose l’option nature avec le site majestueux des cascades du hérisson.

Ou se trouvent t’elles ?

Les cascades du hérisson se trouvent juste au pied du massif du Jura, à environ 20 km de Lons le Saunier.   On peut y accéder facilement  à deux endroits :

  • La maison du hérisson  (Programmez le GPS jusqu’à Doucier, puis suivez les pancartes)  : située en bas des cascades
  • Le Saut Girard  (Programmez le GPS jusqu’au Franois, puis suivez les pancartes)  :  située en haut des cascades

Qu’est ce que c’est ?

Ces cascades sont un site naturel (classé et protégé) de 7 cascades successives, formées par la rivière  « Hérisson ». Cette rivière prends source dans les lacs de Bonlieu et Ilay dans les plateaux du Jura (800m) et descend de 300m de dénivelé au travers d’une vallée encaissée dans les roches.

A programme de la sortie : une randonnée de 3 bonnes heures aller-retour (comptez une bonne demi journée en famille), que l’on peut commencer du bas (maison des cascades) ou du haut (lac de Bonlieu). Lors de cette randonnée, nous partons à la découverte de la vallée, des forêts, et des ses multiples cascades.

Nous avons choisi de commencer du bas, de la maison des cascades. Après un cheminement d’une centaine de mètres, nous avons vite aperçu la plus spectaculaire des cascades : L’éventail. Haute de 65M, elle est composée de plusieurs « escaliers » et se laisse admirer du bas (photo à gauche), de sa montée (à droite), ou d’un belvédère. Je ne vous cacherais pas que je suis restée longtemps ébahie devant, avant de courir de partout pour attraper « La » photo qui la mettra en valeurs.

 

La montée en haut de l’éventail n’est pas trop difficile. Nous arrivons juste après sur une phase « à plat » de quelques centaines de mètres avant d’apercevoir au loin le « grand saut« , une autre cascade de 60m de hauteur. Il faut naviguer dans de tous petits chemins si nous souhaitons arriver au pied, mais le meilleur point de vue est un belvédère situé dans la montée.

Vous voyez le haut de la cascade ? C’est la que nous nous rendons. Cette montée  se réalise par un chemin balisé mais étroit, très pentu et caillouteux. Les petits ont eu du mal.. Et ce n’est que pour les motiver que j’ai tenté de faire du « nan, c’est facile« .  Pour la fin de la grimpette, un peu de patience fut nécessaire pour passer les goulots d’étranglement en haut,  puis contempler la vallée.

 

S’en suis un long sentier sur les berges du hérisson, en pleine forêt.  Parfois il faut grimper d’un rocher à l’autre, parfois nous naviguons en pleine forêt. Comme ce jour là il faisait bien chaud, la fraîcheur de la rivière et l’ombre des arbres étaient fortement agréable. Certains passages en forêt sont spectaculaires, limite digne des contes de Disney avec les étendues de mousse une lumière jaune trans perçante. D’autres coins respirent la douceur de vivre et invitent presque à s’arrêter pour laisser son esprit vagabonder. Bref, le chemin est également magnifique.

 

Au bout de notre randonnée, nous trouvons « saut Girard » dernière cascade en sentant bien dans les pattes que la montée fut quand même conséquente. Ce fut l’occasion d’une grande pause, d’un achat de glace pour les petits, avant de prendre le chemin inverse. Inutile de dire que la descente fut plus facile. 😉

 

Une fois de retour en bas, autant vous dire que malgré la fatigue de la randonnée,  nous en sommes tous ressortis émerveillés. Si les petits gourmands ont bien vite dormi dans la voiture, ils ont longtemps vanté les « grandes cascades » auprès des grands parents une fois de retours de vacances. De mon côté, je regarde toujours les photos avec plaisir, contente d’avoir vu et fait cela.

Bref, vous avez compris, un incontournable, qui vous en laissera plein dans les mirettes 🙂

 

 

Quelques précautions avant d’y aller :

Même si le site est bien aménagé, il me semble indispensable de vous donner quelques conseils :

  • La balade est gratuite mais le parking est payant (3euros ils me semble).
  • Les chaussures de randonnée sont indispensables pour monter en toute sécurité.
  • Partez un jour de beau temps. Les pierres sont glissantes, c’est parfois boueux, donc inutile d’en rajouter !
  • La montée entre l’Eventail et le Saut de la forge est difficile, les pierres parfois glissantes  =>  il est préférable de l’éviter avec des personnes ayant des difficultés de déplacement. Vous pouvez néanmoins faire en toute confiance une partie de la descente en partant du saut Girad jusqu’au « Saut de la forge »puis reprendre la voiture, vous garer à la maison des cascades et venir contempler l’éventail.
  • Pensez à bien amener du ravitaillement (eau, biscuits), surtout en présence de jeunes enfants.
  • En été, il y a pas mal de monde, donc prenez un peu de patience dans les quelques goulots d »étranglement qui jalonnent le parcours.

 

 

Que faire à proximité ?

Il y a l’incontournable site des 4 lacs à visiter, cependant nous n’avons eu l’occasion de le faire (mon grand regret), donc je ne peux guère en discuter.

 

Je vous conseille vivement de vous arrêter à la « Boisellerie du Hérisson » située à « la fromagerie », une fabrique 100% artisanale de divers objets en bois : cuisine, décorations, jouets, boîtes, objets à marquetter. C’est très joli et pas très cher. L’occasion de trouver des idées cadeaux sympa et de faire plaisir à la famille.  J’y chinais de supers petits objets de décoration pour  mes photos de cuisine.  Vous voyez la photo en dessous ? Les « petites feuilles » sont des petites décorations chinées là bas.

Clafoutis pommes mûres noisette - dessert de fin d'été - Au Fil du Thym

 

Sinon, un peu partout dans les hauts plateaux, vous pourrez trouver des sites bien cachés avec d’autres cascades. Lors de nos vacances, nous sommes tombés par hasard sur le site de la cascade de Vulvoz avec des apprentis spéléologues (cf en dessous) et des étendues d’eau, de mousse et de fougère.

 

 

Voilà, une petite page de nos vacances de l’été dernier. En espérant vous donner des idées (faciles à réaliser !), je vous dit à bientôt !

 

Pour plus d’informations : http://www.cascades-du-herisson.fr/

Carte des cascades

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Print Friendly, PDF & Email

7 commentaires

  1. voilà des paysages comme je les aime
    merci pour ce partage qui donne envie d’y aller
    bonne journée

    1. Author

      Les lieux sont vraiment magiques. Si tu ne connais pas je te conseille vivement de les mettre dans la ‘liste à idée vacances ». C’est « a avoir fait ».. et c’est à 3-4h de chez nous à peine :p

  2. j’ai adoré cet endroit, ça me rappelle de très très bon souvenirs !! la boissellerie aussi, un incontournable et très sympa – en bref c’était une belle journée, merci <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.